Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Pierre aka La barbe

pierre-aka-la-barbe-01

Alcool de haut niveau

Pierre aurait bien voulu devenir maître-brasseur, mais il est devenu cycliste professionnel pour faire plaisir à sa famille, dont les membres, tous sportifs de haut niveau, ont pour religion de ne jamais se laisser aller à la bonne bouffe et s’opposent viscéralement à la consommation d’alcool. C’est ainsi qu’aux repas de famille, le civet de sanglier 0% de matière grasse s’accompagne traditionnellement d’une carafe de sang oxygéné, et on porte des toasts à l’eau minérale. Alors bien sûr, c’est en cachette que Pierre a rejoint l’équipe d’Happy Beer Time, la barbe qu’il arbore est postiche, et il se rend dans les débits de boisson avec un déguisement. On ne sait jamais. Les autres Beermen s’engagent à protéger le secret honteux qui pourrait lui coûter l’affection de ses proches et un bel héritage.

Bièrathlon

D’aucuns souligneront que la consommation de bière n’est pas compatible avec la pratique d’un sport intensif, mais c’est un peu vite oublier que la levure est une importante source de vitamines et que si de nombreux champions cyclistes sont de nationalité Belge, ce n’est certainement pas par hasard. Pierre pédale donc d’autant plus vite qu’un fût de mousse fraîche l’attend derrière la ligne d’arrivée, là où le public ne voit qu’exploit individuel et abnégation de soi. Habitué à enchaîner les compétitions, c’est bien évidemment que Pierre participe chaque année au triathlon brassicole (ou Bièrathlon), lequel consiste à nager 2,5km dans une piscine olympique remplie de bière alsacienne, puis à pédaler dans la choucroute sur 125km, pour enfin courir le long du plus grand stand de dégustation du monde (20km, avec de nombreux arrêt pour se ravitailler). Pas mal, non?

Ovomaltine

Seulement, Pierre en a assez. Il en a par dessus la tête. Les pseudos, c’est trop. Les déguisements, ça va un temps. La fausse-barbe, la barbe! Il voudrait pouvoir laisser exploser sa passion au grand jour. Remplacer le Gatorade par une pilsner. L’Ovomaltine par du malt torréfié. Le pot belge par une Lambic. L’EPO par une IPA. Ah, si seulement il n’y avait pas cet héritage! Mais enfin, Pierre prend son mal en patience, et se répète que dans quelques années, une fois sorti de chez le notaire, il sera assez fortuné pour tout lâcher, son vélo, ses sponsors, la compétition… et s’acheter une brasserie pour lui tout seul.
Après l’effort, le réconfort.

Pierre de façon générale

Si tu étais un objet, tu serais… une pompe (à vélo)
Si tu étais une couleur, tu serais… le (maillot) jaune
Si tu étais un pays, tu serais… la Belgique
Si tu étais une ville, tu serais… Clermont-Ferrand
Si tu étais un film, tu serais… Eddy Merckx contre Fantomas
Si tu étais un proverbe, tu serais… Grimper le Ventoux et mourir

Pierre et la bière

Si tu étais une blonde, tu serais… une XX Bitter
Si tu étais une brune, tu serais… une Engine Oil
Si tu étais une ambrée, tu serais… une Deuchars
Si tu étais un objet autour de la bière, tu serais… la pompe (à bière)
Si tu étais un sous-bock, tu serais… en-dessous de tout

devenez-beermen