Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

LG HomeBrew, quand le brassage amateur s’industrialise

1 076 views

featured

… ou quand le « craft beer » devient « crap beer ». Tu n’as sans doute pas raté la grande nouvelle de la semaine ! LG vient d’annoncer la sortie d’une machine pour faire sa bière à la maison aussi facilement qu’on ne se fait un café avec une Nespresso. Si je n’ai rien contre le gadget à première vue, le nom me scandalise, comment peut-on appeler ça « LG HomeBrew » ?

Comme dans tous marchés en croissance, les industriels s’approprient rapidement les tendances. Constatant le succès grandissant du brassage amateur, le géant coréen LG Electronics vient d’annoncer sa machine à bière à capsule qui sera présentée lors du prochain CES 2019.  La promesse, une machine distribuée avec différentes capsules permettant de faire 5 litres de bière sans connaissance. La LG HomeBrew s’occupe de brasser la bière et de la faire fermenter. Deux semaines plus tard la bière est prête à déguster.

Un appartement propre mais de la bière piquée ?

Le grand avantage d’après le fabricant, la facilité d’utilisation et surtout le nettoyage plus simple. On sait que faire de la bière dans un appartement est une activité un peu débordante. La machine promet de laisser le plan de travail tout propre. En revanche, j’ai beaucoup plus de doute sur la propreté des bières réalisées. Je ne connais pas le système de nettoyage de la machine mais sans un nettoyage impeccable, tout brasseur amateur digne de ce nom sait que c’est l’infection assurée. Premier couac pour cette machine, je suis très sceptique sur la qualité des bières réalisées brassin après brassin, surtout quand on habitue les utilisateurs à une forme de passivité dans l’utilisation puisque la fabrication de bière est simplifiée à l’extrême.

De la bière pas instantanée du tout…

Le second couac c’est le manque de spontanéité. Quand tout le marketing de cette machine connectée est tourné vers le côté “plug and pour” (j’appuie et je me sers) à l’image d’une Nespresso, il faut bien comprendre qu’il n’y a pas de magie, l’extrait de malt des capsules doit bien être fermenté. Pour cela, il faudra bien attendre 15 jours minimum pour obtenir une bière qui devrait être encore bien jeune (vive l’acétaldéhyde !). Je me demande d’ailleurs comment est gérée la période de carbonatation. J’imagine que la machine fonctionnera avec des petites cartouches de CO2 mais j’ai comme le sentiment que les bières brassées avec l’appareil seront très décevantes en terme de pétillance. A moins que les ingénieurs de LG n’ait trouvé une parade astucieuse mais je n’y crois guère.

#RespectHomeBrew

Enfin, ce qui me scandalise le plus dans cette nouvelle annonce, c’est le nom, où plutôt la promesse, à savoir « devient brasseur amateur » ou plutôt « become homebrewer ». Si l’on parlait d’une machine à bière, cela me dérangerait moins car finalement le résultat est là, tu fais de la bière, comme une machine à pain te permet de faire du pain. Par contre, il y a un minimum de respect à avoir pour les brasseurs amateurs, le HomeBrew c’est une façon de vivre, une soif de culture brassicole, une volonté de comprendre la fabrication de la bière et un désir de créer de nouveaux produits propre à tes volontés, tes aspirations, tes inspirations. C’est le brassage amateur qui a déclenché la révolution brassicole quand quelques américains se sont mis à faire de la bière dans leur garage dans les années 60 avant de finaliser se tourner vers la création d’une microbrasserie. La plupart des professionnels ont commencé comme brasseurs amateurs et c’est bien grâce à cette mentalité brasseur amateur que tu bois aujourd’hui de plus en plus de bonnes bières comme les IPA, Stout et autre Witbier qui seront vendues en capsule par LG. C’est à cause de vous les industriels et avec vos désirs de standardisation du goût et de réduction des coûts que la bière est devenu aussi insipide et impopulaire qu’elle ne le fût il y a encore 20 ans. Et ce type de machine s’inscrit tout à fait dans cette même logique, récupérer une tendance pour en faire de la daube comme les recettes à base d’extrait de malt et d’huile de houblon qui seront commercialisés dans ces capsules. Alors s’il te plait LG, appelle ta machine comme tu le souhaite « beer making machine » ou bien « instant beer » ou tout autre idée vendeuse mais par contre… respecte les brasseurs amateurs et respectes la bière artisanale.

J’en appelle à tous les brasseurs amateurs solidaires à utiliser le hashtag #RespectHomebrew sur les médias sociaux (Instagram, Twitter, Facebook) en opposition au marketing de récupération de LG Electronics qui dévalorise la culture Homebrew et qui tue nos bières en dévalorisant l’image de la bière.

LG HomeBrew, quand le brassage amateur s’industrialise
5 (100%) 2 votes


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

1 commentaire to “LG HomeBrew, quand le brassage amateur s’industrialise”

  1. binouztoxic a dit :
    décembre 16, 2018 at 5:39

    Encore une incursion de l’industrie dans le monde de l’artisanat en nivelant les produits et le savoir faire par le bas.Et que dire du marketing qui va lobotomiser les consommateurs en leur expliquant que brasser une bière maison extraordinaire et unique est aussi simple que de faire un café ce qui va induire chez certain que le brassage amateur est un jeu d’enfant , allez expliquer après le processus de création et de brassage de vos bières.
    Avec un peu de chance cela va retomber comme un soufflet ( machine à pain, à soda etc) lorsque les acheteurs se rendrons compte que c’est cher payé pour boire de la pissette insipide.

    Binouztoxic

Répondre