Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

C’est au tour de Fourpure de vendre 100% de ses parts !

792 views

featured

La nouvelle vient de tomber, en quelques jours, Londres vient de perdre ses deux plus gros brasseurs indépendants, Beavertown il y a quelques jours et aujourd’hui Fourpure qui vient d’annoncer la cession de 100% de ses parts à l’industriel Lion Nathan, une filiale de Kirin Holdings Company Limited.

Fourpure, une brasserie créée pour être vendue ?

Sans grande surprise pour ma part, les fondateurs de Foupure Dan et Tom Lowe ont cédé l’entièreté leurs parts à une entreprise brassicole australienne Lion dont les liens sont étroits avec le japonnais Kirin. Je dis sans surprise car la croissance massive de Fourpure, sa capacité à aller débaucher les meilleurs brasseurs du pays et le passif des deux frères businessman Lowe permettait d’imaginer facilement une future cession de l’entreprise brassicole. En effet, Dan Lowe avait déjà connu un tel succès avec la vente de sa précédente société UK Solution, une entreprise spécialisée dans la centralisation des données, qu’il avait fondé en tant qu’étudiant puis vendue après 10 années de croissance exceptionnelle. Il s’est alors associé avec son frère Tom qui exerçait lui la profession de directeur financier. Ensemble, ils ont investis dans Fourpure et la brasserie s’est rapidement fait une place considérable dans le monde brassicole anglais.

Fondée en 2013, Fourpure est rapidement devenu la plus grande brasserie indépendante de Londres, écoulant même de plus grandes quantités de bières qui Beavertown malgré le fait que ce dernier soit plus connu en France. La capacité de production de Fourpure cette année était de 60 000 hl contre 40 000 hl pour son confrère du nord de la Tamise. Ayant pu observer de très près la croissance fulgurante de Fourpure (je gérais un bar à bières à Bermondsey pendant 1 an), j’ai vraiment pu voir l’évolution ultra-rapide de la brasserie, les fermenteurs supplémentaires achetés par dizaine, le design des canettes s’améliorant pour se moderniser, un pipeline de 500m étant fabriquée pour lier l’entrepôt de conditionnement et de brassage ainsi que de nombreux autres signes d’une croissance ultra rapide.

Rafle de cession de microbrasseries à Londres

Pour moi, il ne faisait aucun doute qu’après Camden ce serait Fourpure qui serait racheté. Finalement, entre temps London Fields, Brixton et Beavertown ont été cédés mais l’annonce a finalement finie par tomber aujourd’hui. D’autres signes avant coureurs, comme sa gamme ultra lisible pour les consommateurs lambda (pale ale, session ipa, german pils) et surtout une bière phare, qui est certainement une des meilleures lagers du pays : la Fourpure Pils. Avoir une bière phare est essentiel pour pouvoir vendre à un grand groupe, Camden Town l’avait avec sa Witbier, Beavertown avec sa Pale Ale et Fourpure avec sa German Pils. Les trois gros brasseurs indépendants londoniens ont aujourd’hui tous les trois perdus leur liberté. La scène craft anglaise qui plafonnait visiblement à 5,5% de part de marché récemment vient de perdre deux de ses plus gros éléments. D’après moi, on devrait désormais connaître une accalmie. En effet, aucune autre des 114 brasseries londoniennes (nombre de brasseries au total) ne montrent aujourd’hui de signes avant coureurs de cession comme c’était le cas pour Beavertown, Camden et Fourpure.

Quid du Bermondsey Beer Mile ?

Du fait que la surprise soit moins forte et que Fourpure dispose d’une communauté de fans bien moins importante que Beavertown, une seule vraie question est sur toutes les lèvres des observateurs aujourd’hui, que va-t-il advenir du Bermondsey Beer Mile ? Le célèbre tour brassicole sous les rails du train londonien va-t-il se poursuivre dans les mêmes conditions indifféremment ou les brasseries voisines Brew by Numbers, Kernel, Anspach & Hobday, Partizan vont-elles réagir par un rejet de leur voisin de pallier ? Et si rejet il y a, sous quelle forme étant donné qu’il n’y a pas d’organisation officielle pour le Bermondsey Beer Mile. La réponse à suivre dans les prochains jours…

C’est au tour de Fourpure de vendre 100% de ses parts !
5 (100%) 3 votes


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

Répondre