Pour soutenir le blog, cliquez et achetez vos "craft beers" sur Find a Bottle

Faire une bière sans alcool

7 447 views

featured

()

Pour le brasseur amateur il existe de nombreuses techniques – choix des ingrédients, techniques de brassage, levure – pour faire une bière faiblement alcoolisée. Il est par contre moins aisé de faire une bière totalement sans alcool.

Après être tombé sur ce lien j’ai voulu tester de faire comme décrit une bière sans alcool par évaporation de l’alcool d’une bière normale.

Le principe

La technique consiste à faire s’évaporer l’éthanol de la bière fermentée avant sa mise en bouteille. L’éthanol s’évapore aux alentours de 80°C et ça prend une trentaine de minutes à cette température pour qu’il soit entièrement évaporé.

La recette

En sachant que la bière va monter à 80°C en toute fin de processus, le point important à prendre en compte lors du développement de la recette est qu’on ne pourra pas compter sur les composants aromatiques volatils produits en amont de cette étape, venant par exemple du houblon (stade aromatique de l’ébu, dry hop) ou de la levure.

En prenant cela en compte et voulant faire une bière style pale ale je suis parti sur une recette classique à la différence que j’ai uniquement utilisé du houblon en début d’ébullition. Pas d’aromatique et pas de dry hop.

Conseils : Tu veux faire ta bière à la maison ? Jette un oeil à notre GUIDE COMPLET pour t'aider à te lancer dans la fabrication de bière à la maison, choisir ton matériel en fonction de ton espace (maison, appartement...) et de tes envies de brasseur. Voir ce guide 100% gratuit

Une fois la bière fermentée (10j), je l’ai transvasé dans une petite marmite et l’ai monté à 80°C sur la gazinière et l’ai maintenu à cette température. J’ai attendu de ne plus sentir s’évaporer les esters caractéristiques de la levure. Ne sachant pas trop comment juger que l’éthanol avait fini de s’évaporer. Ceci a pris une cinquantaine de minutes (plus long que ce qui était indiqué dans l’article BYO). J’ai ensuite introduit du houblon en whirlpool (Australian Summer) pour l’aromatique. Une fois le tout bien décanté j’ai transvasé dans un autre contenant (désinfecté), refroidi, resucré, ré-ensemencé et mis en bouteille.

Le résultat

Après 2 semaines de refermentation il y avait encore un énorme goût de diacétyle, qui a normalement disparu après 15j (pour cette levure du moins). Pensant que c’était foiré j’ai laissé les bouteilles de côté sans plus y penser. Un mois plus tard au moment de les jeter j’ai quand même goûté par curiosité, et surprise, le diacétyle avait été entièrement consommé, et la bière restante était super bonne ! C’est de loin la meilleure bière sans alcool que je n’aie jamais bu ! L’illusion avec une pale ale standard était assez bluffante.

Les 2 différences majeures avec la même bière que j’aurais brassée sans l’évaporation étaient

  • l’aspect visuel : plus trouble et foncé (visuellement elle n’était franchement pas top…)
  • aucune présence d’esters de la levure (cette levure anglaise produit des esters fruités caractéristiques).

Je vais définitivement renouveler l’expérience !

Il faut cependant savoir que la refermentation en bouteille à 6g/L créé tout de même entre 0.2 et 0.3% d’alcool. Seuls les possesseurs de fût ayant la possibilité de carbonater la bière sans refermentation pourront faire une bière 100% sans alcool avec cette technique. En outre ils pourront faire un keg hop pour un résultat potentiellement encore plus proche d’une vraie bonne pale ale.

Il a également été mentionné lorsque j’ai partagé cette technique l’importance primordiale de l’hygiène au moment de la mise en bouteille. L’alcool est en effet protecteur contre de nombreux germes potentiellement nocifs, et les fabricants industriels de bière sans alcool pasteurisent leurs bouteilles.

Cette technique devrait aussi être bien adaptée pour les bières brunes qui seront à priori moins négativement impactées par la chaleur autant gustativement que visuellement.

N’hésitez pas à poster en commentaire vos retours d’expériences sur des tests similaires !

Note importante: toujours vérifier auprès d’un laboratoire le taux d’alcool de la bière après évaporation de l’alcool. Après quelques tests extrêmes sur une bière démarrant à 9% d’alcool et 90 minutes à 80°C, la bière n’est finalement descendu qu’à 4,72% d’alcool d’après les tests du laboratoire LACO (11€ le test d’alcool).

Cet article était-il utile ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votant

No votes so far! Be the first to rate this post.

  • NEUMARKTER LAMMSBRÄU Bière Bio Sans Alcool - 33cl - Neumarkter Lammsbräu
    Ingrédients : Eau minérale naturelle, malt d'orge*, houblon*, carbonate d'hydrogène fermenté/anidride *bio Conseils d'utilisation :   L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération 
  • Siegfried Wonderleaf (1 X 0, 5l) - Alcohol Free Gin - Du Créateur Du Primé Siegfried Gin
    Alternative non alcoolisée au siegfried rheinland Dry Gin. Une excellente base pour des cocktails et des long drinks sans alcool Accord Parfait: Wonderleaf & tonic (gin Tonic sans alcool) avec du tonic et un brin de romarin Remarque: cette boisson est sans alcool, elle n'a donc pas exactement le même goût que le gin. Un goût impossible a imiter d'ailleurs, pas la peine d'essayer Wonderleaf étonne par sa composition à base de plantes purement naturelles = Wonderleaf est végétalien, sans sucre, Végétarien et sans alcool et fabriqué en Allemagne Wonderleaf offre l'opportunité unique de créer de délicieux cocktails sans alcool - une véritable alternative aux vins sans alcool, bières sans alcool et vins pétillants sans alcool déjà présents sur le marché
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type ABBAYE
    Kit pour la fabrication de la bière maison. Bière brune foncée, corsée au goût rond et malté: une bière divine qui demande une longue maturation. Densité initiale : 1,070, Alc. 8% vol, pour 9L.
  • Levure De Bière 500g / 1000g Levure d'alcool Levure Sèche Active De Levure pour Le Vin Chinois Blanc Production d'alcool Distillé pour Les Fournitures De Cuisine Boisson sans Sortir
    Conception durable: La date d'expiration de la levure est de 24 mois. Et vous pouvez le stocker dans un endroit frais, sec et aéré. La chaleur et l'humidité peuvent facilement faire échouer l'utilisation de la levure. Excellente utilisation: La levure fait de la fermentation dans les processus de cuisson et de non-cuisson une réalité. Pour la fermentation des matières premières du riz non cuit, les grains ou le riz cassé peuvent être utilisés pour la fermentation directe, mais la période de fermentation doit être prolongée de 10 à 16 jours. Comment utiliser des matériaux non cuits (sur la base de 100 kg de farine): Mélangez d'abord le matériau non cuit avec 300 kg d'eau chaude, puis attendez que sa température refroidisse naturellement à environ 32 ° C, puis ajoutez directement 400 grammes de levure en elle et bien mélanger, puis fermenter le mélange pendant 7-12 jours. Remuer le mélange deux fois par jour pendant les 3 premiers jours. La température de celui-ci doit être contrôlée dans la plage de 28 à 36 ° C. Facile à utiliser: La levure dispose de la technologie de mélange biologique pour simplifier l'opération de fermentation et elle est facile à utiliser. La durée du cycle de fermentation est liée à des facteurs tels que la variété des matières premières, le degré de broyage des matières premières, la quantité de levure et la température de fermentation. Lorsque le degré de broyage des matières premières est bon et que la quantité de levure est importante. Large application: La levure comprend les Saccharomyces cerevisiae et Rhizopus pour améliorer la productivité de l'alcool de blé.La levure convient au brassage de l'alcool blanc traditionnel chinois, du son de koji (petit siu shu), de la liqueur Xiaoqu et de la liqueur liquide brute.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type TRIPLE
    Fabriquez votre bière facilement avec ce kit pour brassage. Bière d'abbaye à la couleur dorée. Douce mais corsée, aux saveurs de malt, légèrement épicée et bien houblonnée. Densité initiale: 1,075, Alc. 8% vol, pour 9L.
  • Peugeot Set de dégustation à whisky « Les Impitoyables », Inclus : 1 Verre, 1 Socle rafraichissant, 1 Sous-verre, Contenance : 38 cl, 266097
    Coffret Peugeot composé d’un verre à spiritueux et de ses 2 accessoires, Pour les amateurs de whisky, cognac, rhum, gin ou autres digestifs Pour un whisky à température idéale grâce au socle réfrigérant, Mise en valeur des arômes sans les odeurs agressives d’alcools habituelles grâce à la forme du verre Accessoires : 1 socle rafraîchissant à placer dans le congélateur pour une dégustation sans choc thermique et une préservation des arômes, 1 sous-verre en simili cuir isolant et raffiné Parfait pour se faire plaisir ou comme idée cadeau grâce au coffret rouge, Convient au lave-vaisselle, Fabriqué en Europe Contenu de la livraison : 1 x Peugeot « Les Impitoyables » Set de dégustation à whisky, Inclus : 1 Verre, 1 Socle rafraichissant en métal, 1 Sous-verre en simili cuir noir, Contenance : 38 cl, Notice d’utilisation, 266097

Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

A propos de matthieu

Matthieu Rolland est un mec qu’il est interdit d’appeler Matthieu, ou Rolland, car son vrai blason est bel et bien « Matthieu Rolland ». Troubadour déluré au crane dénudé, ce joli brin de jeune homme n’est rien de moins qu’un super-héros des temps modernes. Mais quel est donc son super-pouvoir ? Voir la description complète de Matthieu→ Matthieu est aussi créateur d'une future microbrasserie dans le Sud de la France, pour suivre ce projet, suivez la page Facebook de la brasserie Rolland.

9 commentaires to “Faire une bière sans alcool”

  1. Michaël a dit :
    avril 4, 2018 at 10:46

    c…carbonater? Vous voulez dire gazéifier?

    • C’est une mauvaise traduction de l’anglais (to carbonate).
      En théorie, on devrait dire “saturer en CO²” mais c’est d’usage de dire “carbonater” pour aller plus vite.

  2. Aubert a dit :
    avril 4, 2018 at 11:13

    Salut, super article ça donne envie !
    Par contre j’avais entendu dire par un brasseur que chauffer une bière (une sorte de pasteurisation) donnais un goût de biscuits à la bière.
    À tu ressenti ce goût ?
    Merci !

    • matthieu a dit :
      avril 6, 2018 at 8:04

      salut! très intéressant comme question! malheureusement il ne m’en reste plus goûter en pensant à ça et je saurais pas dire avec certitude. elle était clairement plus “malt forward” que la même bière brassée sans la partie de chauffe mais je m’étais dit que ct par défaut, vu que de nombreux composants aromatiques ont été volatilisés, ceux liées aux malts sont de fait plus présents. je garderai ça en tête la prochaine fois. j’ai un petit batch de stout dont j’ai évaporé l’alcool sur 5L donc je pourrais vraiment faire le comparatif entre les 2.

  3. Quentin a dit :
    avril 4, 2018 at 11:14

    Oui carbonater veut dire gazieifié. Ou plus précisément rendre soluble du CO2 dans la bière.

  4. MARTIN a dit :
    avril 28, 2018 at 9:37

    Génial ! merci pour ta bonne idée !

  5. Hello quand tu as rensemencé pour la fermentation en bouteille, tu as mis la même quantité de levure qu’à la première fermentation? Merci pour la précision !

  6. Guillaume a dit :
    décembre 11, 2019 at 6:54

    Salut,
    tout d’abord merci pour ton astuce.
    J’ai du coup essayé sur une blonde qui titrée à 5.2 %vol
    Je l’ai chauffé à 80°c pendant 1h.
    Je viens de la tester en labo et elle sort à 4.5 %vol du coup il faut chauffer mais grave plus qu’une heure.

    Est-ce que tu as fait d’autre test pour comparer ?

Répondre