Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Rendez-vous en terres Est Africaines : une brasserie pour l’insertion des femmes au Rwanda (ep. 3/3)

181 views

featured

Dernier épisode de notre saga africaine de l’est.

L’Afrique de l’Est est donc une belle destination pour les aventuriers de la bulle zytologique. Vous trouverez beaucoup d’initiatives de brassage locales non-marchandes aussi surprenantes qu’intrépides et vos découvertes en la matière iront de symphonie avec la découverte de ce continent.

The Rwanda Craft Brewery Project

J’aimerai pour ma part vous faire découvrir ce projet de Joséphine « Fina » Uwineza de Kigali (Rwanda), qui après une carrière dans la restauration a voulu créer un business brassicole social et a ainsi développé la première brasserie artisanale à logique marchande mais détenue et gérée localement pour le bénéfice des communautés locales et notamment féminines et rurales.

Joséphine souhaite par le développement de son activité, créer le plus d’emplois possible socialement responsables et amener ainsi sa pierre à l’édifice dans le recouvrement de l’économie Rwandaise avec la guerre civile en même temps que de l’action en faveur de l’activité économique des femmes. Elle cherche en particulier à créer un écho économique positif de son activité brassicole sur les communautés rurales sur lesquelles elle repose.

En effet, vingt ans après le génocide Rwandais, les femmes ont émergé comme la force vive reconstructrice de la nation pour créer de l’emploi. Le Rwanda a ainsi été élu « Meilleur pays en Afrique pour les femmes » selon le rapport mondial sur l’égalité homme/femme, et classé 6e mondialement en termes de fossé homme/femme.

Avec l’équipe de la brasserie Canadienne « Beau’s All Natural Brewery » comme sponsor et mentor, Joséphine a lancé un crowd-funding en septembre 2016 pour mettre en place ses opérations d’embouteillage. Elle a, par ailleurs, réussi à obtenir un don de l’entreprise Canadienne Newland Systems Inc, dont les employés construiront volontairement les équipements, par le biais de leur fondation d’entreprise et de leur stratégie de responsabilité sociétale.

Le but est de fabriquer une bière goûtue, riche du plus grand nombre d’ingrédients locaux possibles, pour que les bénéfices économiques aillent au maximum à la chaine de valeur locale. Les possibilités incluent le sorgho, le millet, la banana, le café et le cassava (manioc). Les épices locales sont aussi étudiées et Joséphine considère sérieusement la possibilité et faisabilité de culture de houblon dans la région. Comme le cassava, l’orge n’est pas une source de céréale typique dans la région. Il est également envisagé de développer une économie dérivée des ingrédients de brasserie, positionnant le Rwanda comme potentiel fournisseur du reste de l’Afrique.

Retrouvez les épisodes précédents :

 

Plus d’infos

Rendez-vous en terres Est Africaines : une brasserie pour l’insertion des femmes au Rwanda (ep. 3/3)
5 (100%) 2 votes


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

Répondre