Pour soutenir le blog, cliquez et achetez vos "craft beers" sur Find a Bottle

Mon premier Great British Beer Festival 2016, alors c’est comment ?

458 views

featured

()

Cette année, nous nous sommes rendu au fameux festival CAMRA, le Great Brittish Beer Festival. Un salon de la bière annuel à Londres dans le gigantesque bâtiment de l’Olympia, généralement au mois d’Août.

Le festival CAMRA est tout particulièrement connu pour faire la promotion des « vraies bières » (real ales). Ces bières fermentées naturellement et fréquemment conditionnées en tonneau « cask ». Une occasion extraordinaire de découvrir la culture traditionnelle de la bière anglaise, bien différente de ce que l’on connait en France. En effet, les bières en tonneau sont servies un peu plus tempérées (vers 10°C) et sont généralement moins pétillante du fait de la refermentation naturelle (sans ajout de sucre ou de gaz forcé).

Tandis que cette tradition a été reprise aux Etats-Unis en y ajoutant la « touche américaine » – des bières produites de la même manière mais généralement plus expérimentales – il est tout de même un peu triste de voir que la tradition anglaise fait plonger les fameuses real ales dans un ennui profond. Plutôt que d’expérimenter, on se retrouve à boire toujours les mêmes pales ales, bitters, golden ale, mild souvent en dessous de 4%. Alors, je n’ai aucun problème avec ce style de bières mais quand 98% des 500 bières proposées sur le festival sont comme cela, on s’ennuie rapidement après 5-6 verres. Et pourtant, je m’étais promis de ne goûter que des real ales anglaises à l’origine…

Mais le ridicule de la situation, c’est que les visiteurs du GBBF sont plus attirés par les bières étrangères. Vous devriez voir le succès du stand américain où l’on trouve des cask beaucoup plus originaux. Ou plus ridicule encore, tandis que les bières brasseries anglaises qui ne proposent que des bières conditionnées en fût, et donc servie en pression, sont exclues du festival, on trouve en revanche des invités étrangers tchèques, belges, allemands qui ne produisent en aucun cas des bières correspondant à la charte des real ales. Encore une fois, la queue est, à mon grand désespoir, beaucoup plus longue sur ces stands.

Pourquoi je trouve ça ridicule ? Car ce n’est pas cohérent. Si tu décides d’être strict et ferme, tu ne sers pas du tout de bières en fût. N’est-il pas triste de voir un festival étant censé mettre en lumière le meilleur des bières de Grande-Bretagne disposé de visiteurs plus attirés par les bières étrangères ? Pourquoi la sélection de ces bières étrangères est-elle plus souple ?

Je retournerai volontiers au GBBF dans le futur mais il faut avouer que le manque de cohérence est une véritable interrogation pour moi. A mon sens, le festival ne devrait servir que des bières anglaises. Les bonnes real ales anglaises existent, j’en ai dégusté de nombreuses, et c’est une véritable déception que de voir la timide offre anglaise proposée au festival totalement masquée par une offre étrangère plus excitante ne disposant pas des mêmes critères de sélection. Je rêve d’un Grand Festival Britanique de la Bière avec le meilleur des cask anglais, des styles modernes, des bières venant des campagnes britanniques, de la diversité et surtout un enthousiasme national autour de ces produits excitants. Peut-être un jour…

Conseils : Tu veux faire ta bière à la maison ? Jette un oeil à notre GUIDE COMPLET pour t'aider à te lancer dans la fabrication de bière à la maison, choisir ton matériel en fonction de ton espace (maison, appartement...) et de tes envies de brasseur. Voir ce guide 100% gratuit

Cet article était-il utile ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votant

No votes so far! Be the first to rate this post.

  • Guy Tredaniel MediCannabis : Comment j'ai surmonté mon cancer grâce au cannabis
    En Mars 2014, Marie Borrel apprend qu'elle est atteinte d'un cancer des ganglions lymphatiques. C'est une maladie de Hodgkin dont on peut guérir dans 80% des cas, mais au prix d'une chimiothérapie aussi lourde que destructrice. Dès la première séance, Marie est ...
  • XICHAO Barre UV LED avec Lumière Noire 27W Applique Murale Noir Métallique
  • Mon premier jeu de quilles Ferme
    Mon premier jeu de quilles Ferme de la marque Lilliputiens développe la motricité des enfants tout en leur permettant de se défouler ! C'est un super jeu actif et coloré. La petite balle en peluche peut également être utilisée séparément pour faire quelques passes et les quilles toutes douces peuvent être manipulées sans risque. Caractéristiques techniques : - 6 quilles.- 1 balle.
  • 7pcs Diamant Enduit Perceuse Scie-cloche Trou Pr Verre Ceramique Marbre 10-100mm
  • Saiyen Vapors C4 Saiyen Vapors 50ml
    Vous les avez aimé en 10 ml ? Eh bien vous serez ravis de savoir que les e-liquides Saiyen Vapors reviennent en format 50 ml ! C4 est un liquide explosif et étonnant aux saveurs de baies de Goji , de cerise et de chewing-gum ! Dosage PG/VG : 40/60 Comment ajouter de la nicotine à mon e-liquide 50ml ? Un e-liquide au format 50 ml ne contient pas de nicotine mais il est tout à fait possible d'en ajouter en utilisant des boosters. En principe, les flacons sont remplis à hauteur de 50 ml mais peuvent en réalité contenir 60 ou 70 ml de liquide. Vous pourrez donc ajouter 1 booster de nicotine pour obtenir un dosage total de 3 mg environ ou 2 boosters pour du 6 mg . environ. Il est conseillé de ne pas ajouter plus de deux boosters dans un e-liquide 50 ml car au-delà, les saveurs seront diluées et le liquide perdra de sa puissance aromatique. Pour ajouter de la nicotine à votre e-liquide, il suffit donc d'ouvrir la fiole et de retirer le bec verseur pour y verser le ou les boosters. Refermez le tout et mélangez bien afin que les molécules se répartissent de façon homogène. L'ajout de nicotine reste finalement la forme la plus simple du DIY mais en cas de doute sur le nombre de boosters à ajouter, notre calculateur est là pour vous aider.
  • 1x Tapis de Coffre Arrière de Voiture Pour Kia Sportage QL 2016-2019

Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

Répondre





Happy Beer Time