Les brasseries indépendantes françaises s'unissent !
Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

Les brasseries indépendantes françaises s’unissent !

1 811 views

featured

Les passes d’armes entre les micro-brasseries françaises et les brasseurs industriels n’ont cessées d’avoir lieu ces dernières années au sein de l’association Brasseurs de France. Cette époque est révolue puisque depuis le mois d’Avril 2016, les petites brasseries indépendantes ont quitté l’association historique des Brasseurs de France pour créer une association répondant mieux à leurs besoins.

Rappelez-vous, en 2014 la tension montait d’un cran entre les micro-brasseurs de France et le président de l’association Brasseurs de France, accusé de protectionnisme des brasseries industrielles. Finalement après de nombreux mois de division, de débats, d’interrogations, les intérêts divergents ont eu raison d’une association à deux vitesses.

En Février 2016, après de nombreuses années à tenter de rassembler les micro-brasseurs au sein de Brasseurs de France, leurs deux représentants ont décidé de s’envoler. La faute à des brasseurs industriels qui abusent clairement de l’image des micro-brasseries marchant sur leurs plates bandes sans vergogne tout en ignorant leurs prises de paroles. Un gros ras-le-bol et une goutte qui fait déborder le vase lorsqu’Heineken décide de vendre sa Mort Subite et sa Laguinitas dans les linéaires en tant que “bière artisanale”. Des pratiques éhontées qui ont provoquée le départ massif des micro-brasseurs de Brasseurs de France.

12032803_10154085907078336_8338447776732091537_o

Photo: Xavier Bailleux (Au Baron)

S’en suivirent en Avril 2016, une réunion des petits brasseurs lors du fameux regroupement annuel de Saint-Nicolas de Port. En découlèrent la création tant attendue de cette association des brasseries indépendantes. Une notion d’indépendance qui va devenir comme nous le présentions capitale dans les années à venir. Rappelons qu’aujourd’hui la France compte près de 800 brasseurs dont 95% sont des petits brasseurs. Un secteur du marché destiné à croître dans les années à venir avec un besoin crucial de représentativité auprès des pouvoirs publics, de construction d’une identité commune (brasserie indépendante, artisanale ?), de régulation du marché (étiquetage) et de promotion du produit (image et notoriété des bières artisanales).

La fédération nationale des brasseurs indépendants devrait voir le jour officiellement le 1er Juillet 2016.

Félicitation aux brasseurs pour cette union sacrée. Le plus dur reste à faire, coopérer, avancer, construire. Nous leur souhaitons beaucoup de courage pour amorcer comme il se doit cette nouvelle aventure. Les deux premières années seront déterminantes pour construire quelque chose de grand pour nos bières artisanales ! Bon vent !

Image à la une: Joshua Rainey Photography

 

 

Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

Répondre