La bière artisanale, plus qu’une boisson

655 views

featured

2ème article de notre série de lettre ouverte afin de vous faire découvrir ceux qui animent la Paris Beer Week. La semaine dernière Jaclyn et Pierre nous ont parlé du brassage amateur. Cette semaine, Julien des Trois 8 fait hommage à la bière à travers son environnement.

Au delà de la bière artisanale en tant que « produit », je suis très enthousiaste de constater les liens et les échanges que cet univers brassicole en pleine effervescence favorise. Je n’ai jamais rencontré autant de gens passionnants et passionnés que depuis que je travaille dans ce milieu.

Le marché français et francilien de la bière artisanale fédère une communauté d’artisans engagés dans une démarche, avant tout qualitative. La compétition ne porte pas sur les prix mais sur la qualité, l’originalité, ou la maîtrise d’un processus de fabrication. De part leur indépendance, les artisans peuvent suivre leur intuition créative, ou bien échanger et collaborer pour améliorer leurs recettes. Je crois que cette multitude d’univers singuliers en interaction crée la force et l’identité de la démarche « artisanale » de production de la bière.

Du point de vue de la distribution, les acteurs sont moins nombreux mais la démarche est similaire. À Paris, les commerçants spécialisés s’entraident, collaborent et organisent des événements communs. Les modèles de distribution classiques sont en train de changer, de plus en plus de bars remettent en cause le « contrat brasseur » (qui lie un commerçant avec une grosse structure de distribution, l’empêchant ainsi d’être libre de ses choix). Et plus court sont les circuits, plus forts sont les liens entre les acteurs.

La tendance est donc à l’indépendance et au partage. L’artisan est au cœur de la production, le commerçant s’intéresse d’avantage à ce qu’il vend, le consommateur a maintenant des alternatives aux bières standardisées !

Peut-être que la démarche peut se rapprocher de celle du vin naturel et des vignerons indépendants. J’attends d’ailleurs avec impatience qu’il y ait d’avantages de ponts entre ces deux univers.

Bien sûr, le rapport de force entre « l’indus » et le « craft » est toujours déséquilibré, il reste beaucoup de travail à faire, mais le vent tourne, et je m’en réjouis.

julien

Julien est le gérant d’un petit troquet parisien appelé Les Trois 8 qui s’est rapidement imposé comme un des bars à bière référence en France. Les Trois 8 est un moteur de la bière artisanale française n’hésitant pas à mettre en avant les merveilleux artisans brasseurs qui notre pays compte.

La Paris Beer Week 2016 se déroulera du 29 Avril au 8 Mai. Pour vous tenir au moût, suivez la page Facebook de l’événement.

Image une: zeljkodan


Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

2 commentaires to “La bière artisanale, plus qu’une boisson”

  1. Julien, tu m’as enlevé les mots de la bouche – personnellement, je ne cesse de répéter que la bière, avant d’être « juste » une boisson / un produit, c’est d’abord une passion et une histoire (celles du brasseur, de sa famille), un lieu et des rencontres humaines… et c’est assez, osons le dire, addictif…

    Et Julien, c’est mon copain, je l’admire et le respecte beaucoup pour tout ce qu’il a fait pour la bière avec Philippe et leur petit équipe qui s’est agrandie… et pour la petite histoire – parce que la bière, c’est plein de petites histoires – je l’ai rencontré avant de « tomber dans la bière », lors d’un Café Décroissance à Paris, dans un bar qui a fermé depuis, où le sujet de la rencontre c’était l’agriculture, j’étais venue parler au nom des AMAP IDF et en tant qu’ambassadrice Terre de Liens… de bons souvenirs d’ex-parisienne!.

  2. C’est une bonne nouvelle que la bière artisanale rencontre du plus en plus de succès. C’est certain que le « contrat brasseur » est un frein pour les bars, mais aussi et surtout pour les consommateurs. Personnellement, lorsque je me rend dans un bar, j’aime avoir la possibilité de choisir parmi une grande variété de bières, et je focalise souvent mon choix vers des bars qui proposent leur propre bière artisanale. La Paris Beer Week devait être un événement génial, c’est dommage que je n’ai pas été au courant, je m’y serais rendu pour pouvoir goûter de nouvelles bières et pourquoi pas discuter avec des brasseurs.
    Merci pour ton article.

Répondre