Camden Town (UK) et Four Peaks (Arizona, USA) dans les griffes d'AB InBev
Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

Camden Town (UK) et Four Peaks (Arizona, USA) dans les griffes d’AB InBev

284 views

featured

Cette semaine, deux brasseries artisanales ont été vendues au géant brassicole AB InBev. La brasserie londonienne Camden Town en ce 21 décembre 2015 et la brasserie d’Arizona Four Peaks le 18 décembre 2015.

La dernière nouvelle retentissante n’appartenait pas à AB InBev puisque dernièrement, c’était Constellation Brands qui se démarquait en rachetant la brasserie californienne Ballast Point. Fort heureusement, le géant belgo-brésilien s’est empressé de corriger le tir en actant cette semaine deux rachats. Le premier est Four Peaks, la plus grosse brasserie artisanale d’un état qui compte 75 brasseries, l’Arizona. La brasserie avait avait commencé en 1996. Nous n’en savons pas plus sur les montants de la transaction.

Quant à Camden Town Brewery, la brasserie londonienne qui se démarque de ces ex-compagnons du craft par la production de lagers et d’une belgian witbier notamment, vient d’être vendu pour 115M€. Il s’agit de la première brasserie artisanale européenne rachetée par Ab InBev. Les réactions ont été plutôt virulentes à Londres où la scène des beer geeks est importante. Nul doute que la brasserie londonienne devrait disparaître de nombreux pubs londoniens pour finalement exploser à travers le monde profitant de l’image du quartier touristique qu’est Camden. Après Meantime en Mai 2015, il s’agit de la seconde brasserie artisanale anglaise à être rayée définitivement du journal intime des partisans de l’artisanat brassicole.

Notez qu’après ce rachat fait suite à ceux de SAB Miller en Octobre 2015, Golden Road (Californie) en Septembre 2015, Elysian (Washington) en Janvier 2015, 10 Barrels (Oregon) en Novembre 2014, Blue Point (New York) en Février 2014 et Goose Island (Illinois) en 2011.

Aigle par Smart Design

 

Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

Répondre