Pour soutenir le blog, cliquez et achetez vos "craft beers" sur Find a Bottle

La Chimie de l’eau: gérer le pH de sa bière (1/2)

12 704 views

featured

()

Les 2 paramètres principaux à surveiller sur son eau de brassage sont le pH durant la saccharification et le contenu minéral.

Commençons par le pH. Pour une saccharification optimale un pH compris entre 5.2 et 5.6 est souhaitable.

Voici quelques conséquences pour un pH mal calibré:

pH de saccharification trop élevé :

  • goût de malt moins prononcé
  • bière plus sombre qu’attendu
  • amertume plus agressive
  • moins bonne flocculation des levures

pH de saccharification trop bas :

Conseils : Tu veux faire ta bière à la maison ? Jette un oeil à notre GUIDE COMPLET pour t'aider à te lancer dans la fabrication de bière à la maison, choisir ton matériel en fonction de ton espace (maison, appartement...) et de tes envies de brasseur. Voir ce guide 100% gratuit
  • malts grillés plus âcres
  • moins de corps
  • amertume moins forte

Le pH dépend de la qualité de l’eau et des malts utilisés.

Historiquement, des malts grillés étaient ajoutés (car plus acides), ceci explique la popularité des bières brunes dans les régions ou l’eau est particulièrement alkaline (pH élevé).

Pour s’assurer que le pH de la saccharification est dans la bonne fenêtre on peut utiliser du papier pH ou un pH-mètre pour mesurer et si nécessaire ajuster en début de saccharification avec de l’acide alimentaire (style acide lactique ou phosphorique).

Pour savoir les quantités à ajouter il existe nombre de calculateurs sur internet comme celui-ci (regarder a la section acide).

 

Idéalement, pour mesurer le pH, il faut un pH mètre qui résiste jusqu’à 80°C.

Cet article était-il utile ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votant

No votes so far! Be the first to rate this post.

  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type ABBAYE
    Kit pour la fabrication de la bière maison. Bière brune foncée, corsée au goût rond et malté: une bière divine qui demande une longue maturation. Densité initiale : 1,070, Alc. 8% vol, pour 9L.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière maison type GRAND CRU
    Kit bière maison pour la fabrication de la bière facile ! Bière dorée à l'arôme épicé et au goût corsé, malté avec une touche légèrement fruitée. Densité initiale : 1,075, Alc. 8,0% vol, pour 9L.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type BLANCHE
    Faire sa bière facilement avec le kit de préparation. Bière type Blanche, légèrement trouble, très légère et désaltérante, au goût rafraîchissant et d'un arôme merveilleux. Densité initiale : 1,052, Alc. 5% vol, pour 15L.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type PILS
    Bière basique de type lager. C'est une blonde, légère et désaltérante à boire très frais. Densité initiale : 1,042, Alc. 4,5% vol, pour 12 à 20L.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type DIABOLO
    Ce kit pour brassage permet la fabrication de la bière facilement. Bière dorée comme le feu, au goût doux tirant un taux d'alcool élevé: une bière diabolique. Densité initiale : 1,075, Alc : 8,0% vol, pour 9L
  • Brewferm Kit de préparation pour fabriquer sa bière type KRIEK
    Fabriquer de la bière facilement avec le kit de préparation Brewferm! Une bière type Kriek à griottes légèrement sucrée d’une couleur cuivrée, légèrement acidulée, un arôme fin et une mousse dense. Densité initiale : 1.053, Alc : 5,5 % vol, pour 12L.

Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

A propos de matthieu

Matthieu Rolland est un mec qu’il est interdit d’appeler Matthieu, ou Rolland, car son vrai blason est bel et bien « Matthieu Rolland ». Troubadour déluré au crane dénudé, ce joli brin de jeune homme n’est rien de moins qu’un super-héros des temps modernes. Mais quel est donc son super-pouvoir ? Voir la description complète de Matthieu→ Matthieu est aussi créateur d'une future microbrasserie dans le Sud de la France, pour suivre ce projet, suivez la page Facebook de la brasserie Rolland.

1 commentaire to “La Chimie de l’eau: gérer le pH de sa bière (1/2)”

  1. Mat’, tu écris amertume trop haute ou trop basse mais tu parles de gestion du pH pendant la saccharification.
    Je comprends pas du coup…
    Est-ce que le pH durant l’ébullition est important également ?

Répondre