Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Mariage entre riche, AB InBev veut la main de SAB Miller

410 views

featured

L’annonce est quelque peu à contre-courant. Tandis que l’on parle plutôt de rachat de microbrasseries par les géants mondiaux de la bière, le géant brassicole belgo-brésilien AB InBev (Leffe, Corona, Budweiser…) va faire une offre de rachat au numéro 2 mondial SAB Miller (Blue Moon, Coors Light).

Cette semaine, Heineken frappait semaine son premier grand coup en acquérant Lagunitas, brasserie « artisanale » américaine. En matière de rachat, le numéro 1 mondial AB InBev montrait pourtant le chemin. Cette année, il s’est distingué par les rachats des microbrasseries 10 Barrels (Oregon) et Elysian (Washington).

Mais dans la guerre des rachats, une nouvelle a vite éclipsé la belle opération d’Heineken. Le numéro 1 mondial AB InBev serait prêt à faire une opération de rachat au numéro 2 mondial, SAB Miller. Si vous avez du mal à suivre, c’est normal, ces grands groupes se partagent des milliers marques à travers le monde. N’hésitez pas à consultez notre article sur les 4 grands groupes brassicoles et les marques dont ils disposent pour y voir plus clair. En l’occurrence, SAB Miller est un peu moins connu en Europe avec des marques comme Blue Moon ou Coors Light que l’on retrouve plutôt en Amérique du Nord. Le groupe américano-africain est également prisé pour son hégémonie sur le continent africain, gros consommateur en devenir. Globalement, Budweiser et les marques de SAB Miller se dispute le marché maigrissant de la bière industrielle nord-américaine. Un rapprochement de ces deux grands groupes créerait un quasi monopole sur le marché de la bière industrielle aux USA. A l’international, ce serait 600 millions d’hectolitres de bières et 69 milliards de dollars qui serait produit par le néo-groupe.

Toutefois, rien n’est encore fait. L’année dernière, SAB Miller avait tenté de racheter Heineken pour se rapprocher du leadership. Sans succès… Si malgré cela SAB Miller, qui se dit prêt à étudier l’offre, venait à accepter, le leadership du groupe serait alors incontesté puisqu’il représenterait 6 fois les volumes du nouveau second Heineken.

Image à la une: SunKids sur Shutterstock

Mariage entre riche, AB InBev veut la main de SAB Miller
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

1 commentaire to “Mariage entre riche, AB InBev veut la main de SAB Miller”

  1. J’ai hâte de voir le montant de l’offre o_O

Répondre