Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Ça brasse à Londres !

535 views

featured

GBBF, LCBF, deux acronymes à la finale identique mais à la vocation et à l’ambiance différentes. S’il s’agit dans les deux cas d’un Beer Festival, le premier se veut plus exhaustif que le second. Point commun : tous deux prennent place à Londres.

Le Great British Beer Festival offre à ses visiteurs des centaines de bières. Mieux vaut commander des third pints pour profiter au mieux de la sélection proposée. Les allées de l’Olympia sont larges et l’esprit festif. Comme l’organisation émane de la CAMRA, seuls des casks sont utilisés pour le service. Tous les éléments sont réunis pour une immersion profonde dans le monde brassicole britannique !

Le London Craft Beer Festival est tout autre. Ici, les ales, porters et autres stouts sont servis avec une tireuse « classique » dans nos contrées. A l’Oval Space, la musique est distillée par un DJ et l’éclairage est tamisé. Ne vous attendez pas à voir des gens déguisés. Non, le lieu est plutôt hipster friendly.

Certaines brasseries sont présentes dans les deux festivals, comme une preuve d’un refus de sectarisme primaire. Les deux événements auront vite fait de balayer les irréductibles clichés que vous avez peut-être sur les bières anglaises. L’occasion sera belle pour découvrir ce que l’Ecosse, l’Irlande ou le Pays de Galles ont également à proposer. Pour les convaincus, une palette aussi large ne peut que susciter votre intérêt. La bonne nouvelle, c’est que le GBBF et le LCBF se déroulent à la même période, autour du 15 août. Un seul aller-retour en Eurostar suffira.

Totalement subjectif, voici un petit panel de ce qui se fait de mieux outre-Manche.

BrewDog

On ne présente plus la brasserie écossaise flagship du mouvement craft britannique pour ne pas dire mondial ! La Tokyo illustre bien le caractère extrême des brasseurs vedettes  avec ses 16,5% d’alcool.

BrewDog

Weird Beard

Des bières de grandes classe sont produites par le barbu. Cette Double Perle se veut un imperial stout fort de café.

Weird Beard

Brew By Numbers

Rigoureuse dans la dénomination de ses bières (style|batch) comme dans leur fabrication, BBN mérite le détour. Ce stout 08|02 touche à la perfection.

Brew By Numbers

Wiper and True

Ces gypsy brewers proposent des bières de facture classique au packaging soigné. Ce pale ale à l’Amarillo est très agréable.

Wiper and True

Moor Beer Co

Rien à jeter chez Moor. Vivement conseillé ! La Raw est l’exemple type d’une best bitter complexe et subtile.

Moor Beer Co

Beavertown

Pas trop de risque de vous tromper avec cette brasserie londonienne. Pourquoi ne pas goûter toute la gamme de canettes qu’elle propose ?!…

Beavertown

Buxton

Un classique si vous vous intéressez aux bières venues d’Angleterre. La berliner weisse dry-hoppée  Far Skyline ne ment pas sur son étiquette : “Dry and refreshingly tart with abundant tropical fruit juice aromas and flavours”.

Buxton

The Kernel

Comment ne pas évoquer le prolifique brasseur de dessous les ponts ! Cette Simcoe.Citra.Centennial.Apollo.Nelson Sauvin en dit long sur le culte qu’il voue au houblon.

The Kernel

Pour vous mettre dans l’ambiance, voici des images que nous avons ramenées des éditions 2014.

Ça brasse à Londres !
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Vincent

Vincent n’est pas un comique, encore moins lorsqu’on aborde la thématique brassicole. Voir la description complète de Vincent→

2 commentaires to “Ça brasse à Londres !”

  1. Kevin a dit :
    août 8, 2015 at 3:01

    Exactement les brasseries qu’il fallait – un p’tit mot aussi pour Magic Rock surtout ou même encore Thornbridge… mais très bien…

Répondre