Pour soutenir le blog, cliquez et achetez vos "craft beers" sur Find a Bottle

Comment améliorer la tenue de mousse de sa bière ?

10 217 views

featured

()

Une belle mousse qui tient, c’est le détail qui tue.

La quantité de mousse dépend de la quantité de CO2 dissout mais sa tenue dépend d’autres composés.

Les deux ingrédients favorisant principalement la tenue de mousse sont les iso-alpha acides du houblon et les ingrédients avec une grande proportion de protéines comme le blé. Ajouter plus de houblon amérisants ou systématiquement mettre une petite quantité de malt de blé impactera donc positivement la création de mousse et sa tenue (de nombreux brasseurs pratiquent cette deuxième technique).

A l’inverse les gras et résidus de détergeant affecteront négativement la tenue de mousse. Pensez donc a bien rincer tous les objets en contact avec la bière après les avoir lavés. Et n’oubliez pas que certains ingrédients comme l’avoine ou les grains de café sont riches en huiles.

Mais la responsabilité n’incombe pas uniquement au brasseur: la manière de verser et la propreté du verre sont aussi primordiales. Sachez par exemple qu’un verre de bière ne se lave normalement pas au liquide vaisselle. L’huile du savon étant tenace, vous risquez d’être surpris d’avoir une mousse décevante. A l’inverse, il ne faut pas non plus servir la bière dans un verre givré contrairement à ce que l’on pourrait croire. Cette fois-ci, l’abondance de mousse pourrait vous faire regretter d’avoir laisser votre verre au congélateur.

Enfin, astuce ultime, scraper le fond de votre verre avec un cutter pour améliorer la tenue de mousse de votre bière. Une astuce approuvée par les moines brasseurs !

Cet article était-il utile ?

Conseils : Tu veux faire ta bière à la maison ? Jette un oeil à notre GUIDE COMPLET pour t'aider à te lancer dans la fabrication de bière à la maison, choisir ton matériel en fonction de ton espace (maison, appartement...) et de tes envies de brasseur. Voir ce guide 100% gratuit

Cliquer sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votant

No votes so far! Be the first to rate this post.

  • Paul Pyronnet Institut Gagner en confiance et améliorer sa vie grâce aux outils de la PNL chez Paul Pyronnet Institut
    Technique d’utilisation des connaissances de la psychologie et des neurosciences pour apprendre à communiquer de façon constructive
  • Garnier Coloration Permanente, Sans Ammoniaque, Aux Huiles Naturelles de Fleurs, Noir/Châtain Foncé Pur (3.0), Olia
    Coloration permanente aux huiles naturelles de fleurs pour un noir à l'effet châtain foncé pur et longue tenue, Qualité du cheveu visiblement améliorée et confort optimal du cuir chevelu Pour des cheveux légers, nourris et protégés contre le dessèchement, 100% de couverture des cheveux blancs, Multitude de reflets, Couleur intense et uniforme Crème veloutée sans coulure et formulée sans ammoniaque pour un parfum floral léger et agréable à l’application, Technologie O.D.S composée à 60% d’huile pour propulser la couleur au cœur du cheveu Conseils d’utilisation : Réaliser un test d’allergie au préalable 48h avant application, Lire attentivement la notice avant toute application, Quantité recommandée : 1 boîte (cheveux mi-longs), 2 boîtes (cheveux longs) Contenu : 1x Boîte de coloration permanente Garnier Olia, Noir/Châtain Foncé Pur (3.0), Inclus : gants, bouillote, lait révélateur, crème colorante, soin et notice d’utilisation
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type ABBAYE
    Kit pour la fabrication de la bière maison. Bière brune foncée, corsée au goût rond et malté: une bière divine qui demande une longue maturation. Densité initiale : 1,070, Alc. 8% vol, pour 9L.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type DIABOLO
    Ce kit pour brassage permet la fabrication de la bière facilement. Bière dorée comme le feu, au goût doux tirant un taux d'alcool élevé: une bière diabolique. Densité initiale : 1,075, Alc : 8,0% vol, pour 9L
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type PILS
    Bière basique de type lager. C'est une blonde, légère et désaltérante à boire très frais. Densité initiale : 1,042, Alc. 4,5% vol, pour 12 à 20L.
  • Brewferm Kit de préparation pour faire sa bière type BLANCHE
    Faire sa bière facilement avec le kit de préparation. Bière type Blanche, légèrement trouble, très légère et désaltérante, au goût rafraîchissant et d'un arôme merveilleux. Densité initiale : 1,052, Alc. 5% vol, pour 15L.

Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

A propos de matthieu

Matthieu Rolland est un mec qu’il est interdit d’appeler Matthieu, ou Rolland, car son vrai blason est bel et bien « Matthieu Rolland ». Troubadour déluré au crane dénudé, ce joli brin de jeune homme n’est rien de moins qu’un super-héros des temps modernes. Mais quel est donc son super-pouvoir ? Voir la description complète de Matthieu→ Matthieu est aussi créateur d'une future microbrasserie dans le Sud de la France, pour suivre ce projet, suivez la page Facebook de la brasserie Rolland.

4 commentaires to “Comment améliorer la tenue de mousse de sa bière ?”

  1. Qu’est ce qu’une petite quantitê de malt de blé?

    • matthieu a dit :
      avril 12, 2015 at 4:29

      5% de la recette par ex. cette petite quantité améliorera positivement la tenue de mousse sans modifier le goût. merci pour la question j’aurais du le mettre dans l’article!

  2. Gauger a dit :
    avril 12, 2015 at 6:09

    Salut
    Ah! si cela était aussi simple. Même si tes astuces sont pertinentes.
    La tenue de mousse est un sujet tellement vaste
    La stabilité de la mousse dépend des substances dissoutes dans la bière qui baissent la tension superficielle et qui se concentrent à la surface des bulles. Ces substances contribuent à une bonne tenue de mousse si elles peuvent former un film résistant.
    Les protéines et les résines du houblon qui se concentrent dans la mousse sont considérées comme les composés les plus importants. Mais il y de nombreuses autres influences.
    La mousse de la bière peut être caractérisée par 4 principes physiques:
    -Formation de la mousse (quantité de CO2, inclusion d’air, d’azote).
    –Drainage de la bière et de la mousse (densité, viscosité)
    -Fusion des bulles (par rupture du film du liquide entre les bulles)
    -Grossissement (par diffusion du gaz des petites vers les grosses bulles)
    La stabilité de la mousse dépend du drainage, de la fusion et du grossissement des bulles.
    Le collant de la mousse (anneaux) est l’indicateur d’une bonne stabilité de la mousse.
    Dans l’absolu pour une bonne mousse c’est simple :-): il faut garder les éléments positifs et éliminer les éléments négatifs.
    Nous pourrions parler:
    -Des modification des protéines “Pro-Mousse” pendant les phases du maltage, du brassage, de la fermentation.
    -Préservation des protéines à haut poids moléculaires
    -De protéinase A par sécrétion de la levure
    -De la stabilisation de la mousse
    Je n’ai fait que effleurer le sujet je vous laisse le poursuivre.
    Ton astuce de scraper le fond du verre J’ADORE
    Une petite question: pourquoi les protéines d’un malt blé (froment) donnent-elles une meilleure tenue de mousse que les protéines de malt d’orge?

Répondre