Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Test à l’iode

5 008 views

featured

Le test à l’iode permet de vérifier si la saccharification est complète.

Il est basé sur la réaction qui a lieu entre l’iode et l’amidon. L’intérêt principal est de mettre en évidence un éventuel problème survenu lors de la saccharification qui aurait bloqué le processus enzymatique, comme un problème de température (lié par exemple a un thermomètre défectueux) ou un pH très inadéquat. Chaque grain étant fondamentalement différent, il permet également de contrôler que la durée d’empâtage a été suffisamment longue pour extraire tout le sucre des céréales. En effet, certain malt peuvent avoir besoin de plus ou moins de temps.

Pour effectuer ce test vous aurez besoin d’une assiette blanche, d’une bouteille d’iode (non décolorée) et d’un échantillon de moût à tester.

En faisant bien attention de n’introduire aucun solide, déposez plusieurs ml de moût dans l’assiette. Puis incorporez quelques goutes d’iode. S’il reste encore de l’amidon non transformé en sucres simples, l’iode deviendra immédiatement noire ou bleu foncé. Continuez alors votre empâtage ! Sinon elle restera marron et vous pouvez passer à la prochaine étape.

Note: l’iode est un poison, ne réincorporez surtout pas la solution test au moût!

iode 2
Test à l’iode
5 (100%) 2 votes


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de matthieu

Matthieu Rolland est un mec qu’il est interdit d’appeler Matthieu, ou Rolland, car son vrai blason est bel et bien « Matthieu Rolland ». Troubadour déluré au crane dénudé, ce joli brin de jeune homme n’est rien de moins qu’un super-héros des temps modernes. Mais quel est donc son super-pouvoir ? Voir la description complète de Matthieu→ Matthieu est aussi créateur d'une future microbrasserie dans le Sud de la France, pour suivre ce projet, suivez la page Facebook de la brasserie Rolland.

2 commentaires to “Test à l’iode”

  1. Salut à toi
    Ton conseil.
    En faisant bien attention de n’introduire aucun solide,
    Donc que du moût?
    Quelle serait l’incidence d’avoir un peu de drêche dans ton test?
    🙂

    • matthieu a dit :
      février 28, 2015 at 5:31

      Salut Gauger! Oui que du moût! Apparemment, même si les grains/enveloppes (d’ailleurs quel est le terme technique français pour “husk”, l’enveloppe du grain?) ne contiennent plus d’amidon ils peuvent résulter en un test positif (un faux positif donc). Je n’ai pas l’explication mais ça figure dans 100% des références que j’ai consultées avant d’écrire l’astuce… Je peux essayer de me renseigner plus si ça t’intéresse.

Répondre