Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Le Brussels Beer Project ouvre sa brasserie à Bruxelles

516 views

featured

La 2ème assemblée générale des crowdfunders du Brussels Beer Project avait lieu mardi, l’occasion pour tout le monde d’enfin découvrir le lieu où s’est implantée la brasserie.

 

On en est où ?

Après 1 an et demi d’existence, le besoin de créer leur brasserie dans Bruxelles commençait à se faire sérieusement sentir chez Sébastien, Olivier et Antoine le petit dernier à avoir rejoint l’aventure. C’est désormais chose faite au 188 rue Antoine Dansaert, à la stricte opposée de la Bourse où se créera bientôt le Musée de la bière (…industrielle souffleront les mauvaises langues qui auront bien raison).

Un retour au source pour cet endroit, puisque les 500 m² qu’occuperont la brasserie accueillaient, en son temps, la brasserie Bredael, fermée il y a 100 ans.

Pour l’instant, le bail est signé et les travaux sont encore à réaliser. Un gros chantier en perspective qui devrait permettre une mise en route vers la fin de l’été 2015. Au final, un bar/shop à l’entrée mènera sur une plus grande salle de dégustation avec vue sur les cuves de brassages, le tout entouré des 8 tanks de fermentation.

SAM_0101
SAM_0100
SAM_0099

 

Quels projets pour l’avenir ?

Aujourd’hui, le Brussels Beer Project, c’est 1000 bouteilles vendues par jour dans 8 pays en Europe et au Japon.

A terme, il est plus qu’important de préciser que le partenariat actuel avec la brasserie Anders continuera pour ce qui est de la gamme classique de la brasserie (Delta, Dark Sister, Grosse Bertha). En effet, le projet de ces nouveaux locaux n’est pas de prendre le relais sur la production déjà existante, mais bien de devenir un lieu de création et d’expérimentation, le tout avec la participation active des bruxellois. L’objectif du BBP est de créer 20 nouvelles bières par an et de les soumettre aux jugements des visiteurs qui voteront, annuellement, pour leur bière favorite qui rentrera en production régulière à la brasserie Anders.

Une information qui n’aidera pas à calmer les ardeurs du mouvement lancé par les “vrais brasseurs” qui reprochait déjà au BBP d’externaliser leur production.

Hier, nous avons eu l’occasion de découvrir une de ces futures créations, la Babeleir de Bretagne, une Oyster Stout brassée avec 30 kg de coquilles d’huitres venus directement de Prat Ar Coum, un fameux ostréiculteur breton. J’avoue que j’aurai préféré un côté iodé plus présent.

Babeleir de Bretagne

SAM_0098

 

Crowdfunding : phase 2

Pour aider à la réalisation de tous ces projets, le Brussels Beer Project lance une 2ème campagne de crowdfunding qui durera jusqu’au 14 février !

Ce coup-ci, pour 160€ vous bénéficierez de 12 bouteilles par an à vie à venir retirer à la brasserie, ainsi que d’un discount permanent de 5% sur le bar et les produits du shop !

Une offre de parrainage est aussi mise en place et rapportera un bon d’achat de 15€ à toute personne qui parraine un nouveau crowdfunders.

Comme on traite bien nos lecteurs, si vous écrivez “Happy Beer Time” dans la case “Parrain“, c’est vous qui toucherez le bon d’achat de 15€ !

Contribuez au financement

 Code Bon d’achat: Happy Beer Time

Le Brussels Beer Project ouvre sa brasserie à Bruxelles
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

6 commentaires to “Le Brussels Beer Project ouvre sa brasserie à Bruxelles”

  1. et leurs bières ? qqn les a deja goutées ?

  2. arfffffff Stéphane !!!!! qui a déjà bu ces produits ET est lecteur du siteeeeeeeeeeeeee
    merci pour la vidéo Thomas

  3. alks@hulala a dit :
    janvier 6, 2015 at 10:05

    La Dark Sister vaut réellement le détour, pour les deux autres classiques je ne suis pas réellement fan.

    Par contre, ce qui est “dommage” c’est de se dire Bruxellois et qu’après seulement une année les bières sont brassées à Bruxelles. Une approche pour ma part trop “marketing” 😉

    Mais, la Dark Sister est réellement sympa 🙂

    • Comme toi, ma préférée est la Dark Sister. La Delta est classique pour une IPA mais comme on la trouve en supermarché c’est quand même bien sympa. Les brasseurs sont bruxellois de naissance ou d’adoption et on créé un projet, certes un peu marketing, qui vise à faire participer les bruxellois, donc le terme n’est pas si usurpé que ça.
      Pour en revenir au fameux débat sur les faux brasseurs, je serais plus pour différencier ceux qui ne font ça que pour l’argent et font brasser une 1000 ème bière belge blonde dégueulasse de ceux qui essayent d’innover et de faire découvrir des trucs. Mais bon, c’est mon point de vue 🙂

Répondre