Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Top 56 des meilleures bières du Monde en 2014

66 638 views

featured

Aujourd’hui est un grand jour pour le monde brassicole puisque les World Beer Awards ont été publiés. Cette compétition récompensent les meilleures bières du Monde en 2014 au terme d’un concours de dégustation par style. Ces catégories sont décomposées en 8 grandes catégories de bières. Contrairement au classement mondial édité par Ratebeer, ce classement est délivré par des experts de la dégustation.

Un processus bien cadré de dégustation est mis en place tester les différentes bières soumises. La première étape consiste à goûter la bière pour élire les meilleures bières par catégorie et région (Europe, Asie, Amérique…). La seconde étape consiste à définir des vainqueurs par style de bière. Les WBA oppose ainsi les meilleures bières élues dans chaque région. Dans la troisième étape, les meilleures bières de chaque style sont opposées pour définir les meilleures bières par grande catégorie. Pour illustrer, sachez que « stout & porter » est une catégorie composée des différents styles : « dry stout », « baltic porter », « milk stout », « porter »… Pour finir, les meilleures bières par catégories sont comparées entre elles pour définir les 8 meilleures bières du monde. Une dernière segmentation pour offrir plus de simplicité à prendre avec des pincettes puisque la catégorisation vulgarise clairement les profils aromatiques des bières.

juger

Ce classement présente l’avantage de ne pas être dépendant d’une communauté relative à un pays. Le classement Ratebeer, souvent cité comme référence est clairement influencé par sa communauté étasunienne et danoise, deux pays omniprésents dans le classement des meilleurs bières du monde Ratebeer. Comme vous allez pouvoir le voir, ce classement est beaucoup plus hétéroclite géographiquement parlant. L’inconvénient du World Beer Awards est que toutes les bières du monde ne sont pas inscrite. Imaginez les moines de Westvleteren envoyer leur bière pour participer à un concours, c’est complètement inimaginable et pourtant cette bière souvent considérée comme l’une des meilleures bières du monde.

Examinons de plus près les résultats de cette compétition. Notez bien que les 8 bières mises en avant dans chaque catégorie n’ont pas vraiment plus de mérite que les autres. Le dernier niveau de classement existe plutôt pour “grossir les traits” que pour apporter une signification profonde. Pour donner du sens au classement, reportez-vous aux tableaux ci-dessous afin de comparer les mouchoirs avec les mouchoirs.

#1- La meilleure bière brune est la Malheur 12

2486876542_271f9f6d09_z
Photo: [puamalia] on Flickr

Dans la catégorie bière brune, c’est la bière brune forte de style belge qui l’emporte, la Malheur 12.

Vous pouvez voir que la catégorie regroupe des bières aux saveurs profondément différentes. Le côté vineux d’une vieille brune n’ayant aucun lien avec la rondeur caramélisée d’une English Brown Ale. Il est préférable de jeter un œil aux vainqueurs par catégorie pour plus de précisions.

On note la médaille canadienne dans un style de bière typiquement belge. Belgh Brasse profite de l’absence des bières trappistes dans le concours pour être honoré d’une belle médaille dans la catégorie des Doubles belges. On peut également être surpris par la victoire de Red Oak (le chêne rouge), brasserie australienne, dans un style de bière historiquement belge.

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Black IPA Hop In The Dark Deschutes USA (Oregon)
Double Belge Mons Dubbel d’Abbeye Belgh Brasse Canada (Québec)
American Brown Ale Hazelnut Brown Nectar Rogue Ales USA (Oregon)
English Brown Ale Big Ben Thwaites Angleterre
Belgian Strong Ale Malheur 12 Malheur Belgique
Barley Wine Mirror Mirror Deschutes USA (Oregon)
Mild Nutty Black Thwaites Angleterre
Vieille Brune Chateau Sour Red Oak Australie
Brune Vintage Rodenbach Vintage Rodenbach Belgique
Brune forte Not The Stoic Deschutes USA (Oregon)

#2- La meilleure lager du Monde est Samuel Adams Double Bock

4113865034_cbeca93d90_z
Photo: Al E. on Flick

Dans la catégorie des Lagers, comprendre bières de fermentation basse (en savoir plus sur la différence lager et ale), nous ne sommes pas surpris de voir un Dopplebock l’emporter. C’est sans aucun doute la plus caractérielle des styles de la catégorie.

Bien évidement, il est important de préciser qu’il y a un monde d’écart entre le Dopplebock et la Lagers peu sucrées (Low carb Lager en anglais) en terme de saveurs.

On note les deux médailles surprenantes du Brésil dans deux styles autrichiens et allemands traditionnellement. C’est pas comme si Happy Beer Time vous avez pas prévenu des mouvances de la scène brassicole brésilienne.

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Vienna Lager Bierland Vienna Bierland Brésil
Bock Bock Baden Baden (Kirin Brasil) Brésil
Pilsner Tchèque Imperial Krušovice (Heineken) République Tchèque
Lager noire Jubiläums Dunkel Waldhaus Privatbrauerei Allemagne
Dopplebock Double Bock Samuel Adams USA (Massachusetts)
Dortmunder Beer Pilsner Tazawako Japan
German Pilsner Diplom Pils Waldhaus Allemagne
Helles / Muchner Original Weihenstephaner Allemagne
Lager lègère Light Great Western Canada (Saskatchewan)
Lager peu sucrée Sommer Bier Waldhaus Allemagne
Lager de saison Klosterstoff Alpirsbacher Allemagne
Lager forte Morimoto Imperial Pilsner Rogue Ales USA (Oregon)

#3- La meilleure Pale Ale du monde est la Tongerlo Blond

527590035_959793ed57_z
Photo: Bernard Polet on Flickr

Dans une catégorie très large, c’est une bière blonde belge qui l’emporte, la Tongerlo. Je dois vous avouer que cela me surprend beaucoup n’étant pas vraiment amateur de cette bière blonde belge. La catégorie était pourtant la plus concurrentielle avec 16 styles de bières majeurs complètement différents.

Notons la maîtrise de la brasserie canadienne Trou du Diable dans les styles américains populaires que sont l’American Pale Ale et l’India Pale Ale. Pour le reste, les américains et les belges se bataillent les médailles dans leur styles traditionnels. On note le petit hold-up de Thornbridge dans le style allemand typique qu’est la Kolsch, une bière qui utilise des levures de fermentation basses mais est brassée en fermentation haute. Thornbridge est une brasserie anglaise du nouveau monde qui a une faculté impressionnante à reproduire les styles du monde entier.

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Altbier Boston Ale Samuel Adams USA (Massachusetts)
Bière ambrée 5Am Saint Brewdog Écosse
Bière belge Seefbier Seef Antwerpse Brouw Compagnie Belgique
Blonde belge Tongerlo Blond Haacht Belgique
Bière forte style belge Malheur 10 Malheur Belgique
Triple New World Samuel Adams USA (Massachusetts)
Bière de garde / saison Saison Allagash USA (Maine)
Bitter à 5% Brutal Ipa Rogue Ales USA (Oregon)
Bitter > 4% Four Seasons Ale Bloch USA (Pennsylvania)
Bitter > 5% Mirror Pond Pale Ale Deschutes USA (Oregon)
Golden Ale Crafty Dan Thwaites Angleterre
Imperial IPA Saranac Imperial Ipa F.X. Matt USA (New York)
IPA La Morsure Trou du Diable Canada (Québec)
Kolsch Tzara Kolsch Thornbridge Angleterre
Pale Ale Mactavish In Memoriam Trou du Diable Canada (Québec)
Pale Ale de Saison Patersvat Affligem (Heineken) Belgique

#4- La meilleure Sour Beer (bière acide) est la Mort Subite vieille gueuze

2253505340_f5e485c98d_z
Photo: Thomas Angermann on Flikr

La catégorie des bières acides, bien que de plus en plus expérimentée et appréciée par les américains restent dans les mains de la Belgique qui fait office de maître en la matière. La vieille gueuze de Mort Subite remporte le précieux sésame, ô combien prestigieux, de meilleure bière acide du monde. Un conseil si vous visitez Bruxelles, n’oubliez pas d’aller visiter le magnifique bar de La Mort Subite dans un bâtiment au patrimoine de l’UNESCO.

Notons la razzia de la micro-brasserie québécoise À La Fût autant à l’aise dans les bières acides de styles allemands (gose, berliner weisse…) que dans les bières acides de type belge (kriek). Allagash brasserie étasunienne que l’on connait notamment pour son travail collaboratif avec la brasserie Cantillon devient un producteur de Lambic incontournable.

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Style allemand Cowsûre 4.0 À La Fût Canada (Québec)
Gueuze Oude Geuze Mort Subite (John Martins) Belgique
Kriek Co-Hop V À La Fût Canada (Québec)
Lambic Coolship Red Allagash USA (Maine)

#5- Le meilleurs Stout/Porter est le Baltic Porter de Red Oak

red-oak-porter

Déjà primée pour sa vieille brune, la brasserie Red Oak prouve toute sa polyvalence en maîtrisant un style typiquement anglais qu’est le Porter Baltique.

Pour le reste, on n’est qu’à moitié surpris de voir le Japon récompensé. Contrairement aux croyances, le Japon n’est pas que le pays du whisky et montre encore une fois tout son savoir-faire du grain.

Style le plus populaire du monde chez les grands amateurs de bières, nous attendions tous impatiemment la bière primée dans la catégorie Imperial Russian Stout. Le meilleur des « gâteaux au chocolat » comme certain l’appelle, est finalement remporté par la brasserie anglaise Harvey’s. On est vraiment surpris de revoir l’Angleterre remporter une telle médaille dans un style que nous lui devons pourtant. En effet, les américains se sont profondément spécialisés dans la création de ce style de bière prenant souvent les devant sur les anglais qui sont à l’origine du style.

Enfin, le Québec souvent appelée « la Belgique américaine » prouve qu’il sait faire bien au delà des bières belges et montre un nouvelle fois sa capacité extraordinaire à se cloner aux styles de bières du monde entier. Brasseur du Monde vient chiper une médaille dans le plus anglais des styles. Chapeau bas !

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Imperial Stout Imperial Extra Double Stout Harvey’s Angleterre
Oatmeal Stout Shakespeare Oatmeal Stout Rogue Ales USA (Oregon)
Stout Beer Stout Minoh Japon
Porter Big Ben Porter Brasseurs Du Monde Canada (Québec)
Strong Porter Baltic Porter Red Oak Australie
Milk Stout Chocolate Stout Rogue Ales USA (Oregon)

#6- La meilleure bière blanche du monde est la Eisenbahn Weizenbock

DSC08447
Photo: confrariadatavoladigital.blogspot.ca

C’est incroyable ! La meilleure bière de blé n’est autre que brésilienne. Notez une dernière fois la stupidité française. Cette magnifique Weizenbock est de couleur brune tandis que les français appellent communément bière blanche les bières de blé dans leur jargon. Une nouvelle preuve du chemin restant à parcourir… En attendant, le Brésil montre une nouvelle fois le chemin en remportant une médaille prestigieuse avec la plus chaleureuse des bières de blé, la Weizenbock, par la brasserie Sudbrack.

Comme si cela ne suffisait pas, le Brésil remporte également la médaille d’or pour la typique Heffeweizen. Cette hégémonie brésilienne prouve la façon dont le pays s’adapte aux tendances mondiales tout en prenant en condition les besoins de son propre marché. En effet, rien de tel qu’une Hefeweizen lorsque les chaleurs sont importantes. La brasserie Baden Baden l’a bien compris.

Enfin, l’Allemagne n’est quand même pas « fanny » dans sa propre catégorie avec une médaille pour la microbrasserie Alpirsbacher. Allagash aux États-Unis prouve une nouvelle fois sont savoir-faire belge avec une médaille chez les bières blanches belges.

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Hefeweiss Weiss Baden Baden Brésil
Kristal weiss Weizen Kristall Alpirsbacher Allemagne
Witbier belge White Allagash USA (Oregon)
Bière de blé forte Eisenbahn Weizenbock Sudbrack (Kirin) Brésil

#7- La meilleure bière aux arômes ajoutés est la Redoak Special Reserve

red-oak

Pluie de médailles pour la brasserie australienne Red Oak. Cette fois-ci c’est la bière vieillie en fût de bois “Special Reserve” qui emporte la médaille d’or des bières aux arômes ajoutés. Notez que dans cette catégorie, les arômes sont ajoutés au cours du processus de brassage et non pas aromatisées avec du sirop à la fin du processus.

En Europe, on connaissant le spécialiste des bières en fût de bois, la brasserie des Franche-Montagne, je découvre pour ma part cette brasserie australienne qui semble vraiment extraordinaire.

Pour le reste, BrewDog remporte une médaille pour sa bière au café infusé la Cocoa Psycho. Samuel Adams fait une razzia de médailles dans cette catégorie en remportant la bière aux fruits, aux herbes et aux arômes expérimentaux (comprendre autres arômes).

Pour la première fois, une bière française est récompensée avec la brasserie du Vexin qui remporte une médaille dans la catégorie Bière de miel. Paradoxal quand on sait qu’en théorie, il est encore interdit à l’heure actuelle de brasser avec du miel en France. En effet, la législation français interdit de mettre des ingrédients issus d’animaux dans la bière. Une sacrée absurdité quand on connait l’apport du miel dans la bière et quand on sait que l’import de bière au miel (principalement de Belgique) est lui totalement autorisé. Espérons que cette première distinction internationale émanant d’un concours anglophone pour la France fera changer les choses.

Enfin, doit-on être étonné de voir le pays du Whisky remporter la palme des bières fumées ? Un petit peu car l’Allemagne est habituellement le spécialiste de ce que l’on appelle la Rauchbier (bière fumée en allemand). On voit tout de même que les japonnais s’accommode très bien du style avec une médaille pour Fujikankokaihatsu.

Style Vainqueur Brasserie Pays
Bière au café, chocolat Cocoa Psycho BrewDog Écosse
Bière aux arômes expérimentaux Fat Jack Samuel Adams USA (Massachusetts)
Bière aux fruits Blackberry Wit Samuel Adams USA (Massachusetts)
Bière aux herbes Merry Maker Samuel Adams USA (Massachusetts)
Bière de miel Ambrée Au Miel Vexin France
Bière fumée Fujizakura Heights Beer Rauch Fujikankokaihatsu Japon
Bière en fût de bois Special Reserve Redoak Australie

 

#8- La meilleure bière aux grains spéciaux du monde est la Samuel Adams Roggen Wolf

roggenworlf

 

Cette catégorie bière de spécialité regroupe en fin de compte les bières qui sont brassées avec d’autres grains que l’orge et le blé. Il est possible de brasser une bière avec de nombreuses céréales, tant que la céréale produit des sucres fermentescibles. La céréale la plus utilisée après le blé et l’orge est sans aucun doute le seigle qui apporte un côté épicé intéressant. C’est le cas de cette Rye IPA américaine de Samuel Adams dont le nom vient étrangement piocher chez les allemands. Roggen faisant sans aucun doute référence à la Roggenbier, bière de seigle typiquement allemande.

Quant au style Bière de spécialité expérimentale, il peut regrouper n’importe quelle bière brassée avec des grains spéciaux. Par exemple, nous connaissons la Telenn Du de la brasserie bretonne Lancelot qui brasse avec du blé noir. En l’occurrence c’est la Blanche du Mur des Brasseur du Monde qui remporte la médaille dans cette catégorie “fourre-tout”. Étrange quand on voit qu’il s’agit en fait d’une Berliner Weisse. Difficile de comprendre sa présence ici, le blé étant une céréale tout à fait commune et le style ayant parfaitement sa place parmi les bières acides de type allemands notées plus haut (cf. bière acide style allemand).

Soit, la Blanche du Mur est une bière de blé. Les plus malin auront compris que le mur en question n’est autre que le mur de Berlin pour faire référence directement au style Berliner Weisse.

Les autres vainqueurs de la catégories sont :

Style Vainqueur Brasserie Pays
Bière de spécialité expérimentale Blanche Du Mur Brasseur du Monde Canada (Québec)
Bière de seigle Roggen Wolf Samuel Adams USA (Massachusetts)

Les meilleures bière d’Europe, d’Asie et d’Amérique

On terminera par vous incitez à consulter les résultats par zone géographique si vous êtes plus curieux de voir les meilleures bières près de chez vous ! Il sera difficile pour un européen de trouver les bières américaines tandis qu’il sera compliqué de trouver des bières européennes pour les américains. Ce top 56 ne présente que les médailles d’or mondiale mais vous pouvez également découvrir les médailles d’argent et de bronze dans chaque catégorie géographique. De quoi découvrir de nombreuses nouvelles bières primées.

Retrouvez toutes les bières européennes primées par ici. On note notamment la belle médaille d’or des Brasseurs de Lorraine dans la catégorie bière fumée et la médaille de la brasserie du Mont Blanc pour sa bière rousse. On peut aussi mettre en avant la Brasserie des Sources pour l’Estaminet, une bière contenant des baies de genévriers.

Retrouvez également toutes les meilleures bières d’Amérique du Nord et du Sud, si vous y habitez. Le Québec et l’Oregon se partagent la plus grande quantité de médailles.

Enfin, pour les plus curieux d’entre-vous, vous pourrez faire un tour du côté des bières d’Asie et d’Océanie. On a déjà découvert pas mal de brasseries dans ce top, en voilà encore plus.

Je suis content de voir un top des meilleures bières du monde bien plus variés géographiquement que le classement Ratebeer. C’est intéressant de découvrir ici des brasseries françaises, brésiliennes, japonaises ou encore australiennes. Des pays que nous n’avons pas l’habitude de voir représenté dans ce genre de classement. En revanche, l’absence des bières danoises, italiennes, hollandaises peut paraître très surprenante.

Que pensez-vous de ce classement mondial ? Est-il selon vous plus crédible que le classement Ratebeer ? Préférez-vous le Brussels Beer Challenge ou celui-ci ?

Top 56 des meilleures bières du Monde en 2014
2.5 (50%) 2 votes


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

15 commentaires to “Top 56 des meilleures bières du Monde en 2014”

  1. Encore bien peu de bières françaises cette année… C’est bien dommage ! Mais félicitations aux deux brasseries primées. Ce concours et quand même très très cher (compter 200 euros par produit présenté + les frais d’expéditions de 2 cartons de bière au Royaume-Uni) et il n’est fait aucun retour aux brasseurs. Effectivement, étant donné le nombre de participants, faire une fiche transmise à chaque producteur semble audacieux… Mais quand même, on est un peu déçu de n’avoir aucun retour à ce prix-là !
    200 euros par produit à l’échelle internationale, c’est quand même une grosse machine de guerre
    les World Beer Award !

    • Laurent Mousson a dit :
      septembre 27, 2014 at 11:48

      Pas de retour fait aux brasseurs ? C’est effectivement *très discutable*, vu qu’une des utilités des concours est d’avoir des avis plus ou moins fiables dans des conditions de neutralité à peu près correctes…
      Pour donner un contre-exemple, à la World Beer Cup, organisée chaque 2 ans par la Brewers Association, tous les feuillets d’évaluation des premiers tours de dégustation sont fournis en copie aux brasseurs, et c’est la moindre des choses… et là, pas d’excuse à chercher autour du nombre de bières: ce printemps, on dépassait les 4700 bières dans 93 catégories.

    • Je trouve ça complètement ahurissant que vous n’ayez pas de retour. Pour moi, l’intérêt premier pour un brasseur d’envoyer ses bières est d’avoir une analyse technique de dégustation de sa bière avant même d’être classé ou récompensé par n’importe quel titre honorifique. Surtout quand on voit les largesses dans certaines catégories.
      Profondément surpris !

  2. Laurent Mousson a dit :
    septembre 27, 2014 at 12:28

    Y’a quand même quelques résultats qui suscitent des interrogations de me part… entre autre l’or au niveau Européen pour les Kölsch. Les notes de dégustation données indiquent que la bière en question n’est justement pas dans le cadre de ce qu’on peut attendre d’une Kölsch… (cf. http://www.worldbeerawards.com/maison-de-brasseur-rivi-re-d-ain.23581.html) Mais elle reçoit quand même une médaille d’or ? En grattant un peu plus, on remarque qu’il n’y avait pas d’argent ni de bronze pour les Kölsch sur l’Europe…
    Cette bière était-elle seule dans sa catégorie, du coup ? On peut sérieusement se le demander, mais les organisateurs ne communiquent pas le nombre de concurrents par catégorie (contrairement, là aussi à la World Beer Cup, qui constitue clairement l’étalon en termes d’aboutissement des processus jusque dans le détail et de transparence de l’info. Cf. http://www.worldbeercup.org/wp-content/uploads/2014/05/WBC14-Winners-List.pdf).
    Donc quelle est la fiabilité pour le consommateur d’une médaille décernée tacitement ?
    A noter que sur nombre d’autres catégories le nombre d’échantillons en concours a manifestement été suffisant, sans qu’on puisse en être certain.
    Donc oui, les World Beer Awards constituent en général une reconnaissance appréciable, avec un processus un peu plus sélectif que le CGA, par exemple.
    Mais la comparaison avec d’autres concours vraiment reconnus pour leur solidité comme la World Beer Cup, un certain nombre de zones d’ombre et de manques de clarté dans l’info diffusée sur le processus d’évaluation qui doivent à mon humble avis inciter à un petit peu de prudence. ;o)

    • Laurent quelques questions :
      1- Quand sont tombés les résultats de la World Beer Cup ? Je me demande comment ça a pu m’échapper…
      2- Sur le lien que tu as collé, on ne voit pas la concurrence par catégorie comme tu l’évoques, c’est disponible quelque part ?
      3- Je reste complètement prudent par rapport aux résultats surtout quand je vois que la Tongerlo, que n’apprécie pas du tout remporte la médaille dans la plus concurrentielle des catégories, à savoir les Pales Ales. Comme je t’ai répondu sur Facebook, j’ai du mal à comprendre qu’une Berliner Weisse soit dans la catégorie Speciality Grain… Surtout qu’il y a une catégorie bière acide de style allemand qui semble lui convenir idéalement. Bien que ce soit le brasseur qui choisissent, une bière qui n’est pas classée au bon endroit ne peut mériter d’être récompensée. A quand la victoire d’un Imperial Stout dans la catégorie IPA ? Ce serait beaucoup plus choquant non ?

      • Laurent Mousson a dit :
        septembre 28, 2014 at 12:04

        1. Les résultats de la WBC ? Le 11 avril dernier…

        2. Si si, ces chiffres y sont. Regarde mieux. Dans la ligne de titre de chaque catégorie, le “XX Entries”. Par exemple: “Category 5: Field Beer or Pumpkin Beer, 57 Entries”
        C’est assez mis en évidence, il me semble ? ;o)

        3. Le brasseur décide. Effectivement, ce printemps à la WBC, les Eisbock (4) peu nombreuses avaient été mises avec les Doppelbocks (48), mais il y avait dans le tas une Weizen-Eisbock, excellente, mais qu’on a, à la table, d’un commun accord, virée parce que pas dans la bonne catégorie (et on a bein vérifié qu’il y ait une catégorie adaptée ailleurs, avant d’en arriver à l’exclusion).
        Mais on a aussi fait remonter à l’organisation une demande d’ajout d’une mention du type “les Weizen-Eisbock doivent être inscrites dans la catégorie …” (y’en a déjà un paquet du genre) dans la description de la catégorie Eisbock, pour clarifier.
        Ensuite, le fait de coller une bière dans la mauvaise catégorie, ça peut être une tactique volontaire. Typiquement, glisser une US IPA parmi les US Pale Ales la fera ressortir du lot, et si les jurés ne sont pas attentifs…

  3. Oregon can not claim credit for Allagash Brewery, it is in Portland, Maine. Must be because Portland has SO many good beers that the writers or judges automatically assumed that the brewery is in Oregon! LOL These awards are fun and interesting to read, but SO many great ones were not entered, for example Bend’s most popular IPA; Boneyard RPM and 10 Barrel Apocolypse, Worthy’s Eruption, just to name a few! But, I must say that they got is right with Deschutes Fresh Squeezed which is a great summer ale.

    • Mary, thank you to alert me for Portland, I saw the name of the City and I did not know there is another one in Maine.

      Like I said in the post, the process is better than the Ratebeer awards but, a lot of breweries are not list because they don’t participate. I quote the Trappist example in my article but your examples are well too.

      • Laurent Mousson a dit :
        septembre 28, 2014 at 12:09

        Thomas, quand il y a risque de confusion, les Etasuniens (les Canadiens aussi, d’ailleurs) ajoutent une abréviation en deux lettres qui indique l’état… Tu connais sans doute “Washington DC” ? :o)
        Donc “Portland ME” et “Portland OR”…

  4. en rentrant de la piscine samedi am je m’arrete au supermarché faire qqs courses et j’achète sans le savoir la meilleure bière du monde dans la catégorie Pale Ale et ben flute alors si j’avais su j’en aurai pris deux -)))))))

  5. une bière de soif par cette bonne chaleur -)
    la mort subite vieille gueuze c’est la bière du bar la mort subite ?

  6. ah oui je viens de voir le lien !

Répondre