Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

BrewDog lance ses nouvelles étiquettes

844 views

featured

La brasserie BrewDog l’avait annoncé il y a un mois environ, elle allait retravailler le packaging de ses bières. Ils avaient besoin de changement après avoir évolué pendant 7 ans avec un design “punk”.

brewdog-bouteille-etiquette (1)

Afin de rester dans l’esprit “craft“, les étiquettes sont désormais imprimées avec des lettres en bois ou en métal dans une imprimerie spécialisée dans ce type d’impression au Royaume-Uni.

La brasserie écossaise met en avant les différentes couches de peintures utilisées afin d’être en corrélation avec la complexité et les nombreuses facettes de chaque bière de leur gamme (amertume, sucrée, sèche…).

brewdog-bouteille-etiquette (2)

C’est une nouvelle approche mais avec la même bière. La même attitude. Le même BrewDog.

En plus d’un design différent, des éléments de dégustation et les styles des bières sont indiqués afin “d’éduquer” les nouveaux fans de bière artisanale.

Source: BrewDog blog.

BrewDog lance ses nouvelles étiquettes
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Pierrick

Tandis que ces origines sont polonaises, Pierrick a été bercé dans le noyau français de la bière, le Nord. Voir la description complète de Pierrick→

3 commentaires to “BrewDog lance ses nouvelles étiquettes”

  1. “Afin de rester dans l’esprit « craft« , les étiquettes sont désormais imprimées avec des lettres en bois ou en métal dans une imprimerie spécialisée dans ce type d’impression au Royaume-Uni.”

    Je suis pas sur que les étiquettes de production soient toutes imprimées à l’ancienne. La création du design l’est néanmoins

    “We’ve done that by stripping the design process back to basics. By going to one of the UK’s few remaining letterpress studios to hand-print our designs”

    • Pierrick a dit :
      juillet 18, 2014 at 9:26

      Si tu vas sur leur article “Time for a change”, James explique que les étiquettes vont être autant “hand crafted” que les bières. Ils ne veulent plus de “Photoshop”, plus de “computers”…

      Après, être flou est quelque chose d’utile sur ce point pour eux.

  2. Tom (CdB) a dit :
    juillet 19, 2014 at 4:27

    Pas mal, et la “Hardcore” ?

Répondre