Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

5 raisons de proposer ses bières au Brussels Beer Challenge

350 views

featured

Cette année, je le sens bien, c’est l’année de la France brassicole, c’est l’année où le Monde entier découvre que les bières artisanales françaises ont quelque chose à faire valoir. Précédemment, nous clamions notre retard ou notre infériorité sur les pays voisins. L’Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Unis ou encore le Danemark ont clairement un temps d’avance sur nous. Cependant, il me semble que beaucoup de choses ont changé en 2014, notamment avec la Paris Beer Week. Il commence à se faire savoir que la France compte de bonnes bières. La France aurait-elle rattrapé le wagon ?

Une seule façon de la savoir, il faut que les brasseries françaises participent massivement au Brussel Beer Challenge ! Voici 5 raisons amis brasseurs de participer à cette édition 2014.

#1 – Parce qu’on s’est fait largué par les ritals !

L’année dernière l’Italie a terminé 3ème pays le plus récompensé avec un total de 26 médailles. La France est bien loin derrière avec seulement 4 médailles ! Un peu d’orgueil, on va pas se laisser faire par les ritals aussi facilement.

#2 – Parce que le Brussels Beer Challenge, ils ont le style

Vous n’en avez pas assez de proposer vos bières dans des concours où votre Double IPA est comparée à la Saison de votre confrère ? Le Brussels Beer Challenge, au delà d’être la compétition Européenne la plus reconnue, respecte vos bières en les comparant par style et non par couleur (voir les catégories). C’est une compétition stylée en fin de compte.

#3 – Parce que c’est la classe internationale

Le Brussels Beer Challenge est organisé à Liège en Belgique mais c’est une compétition reconnue dans le monde entier. Les États-Unis apprécient cette compétition, ils avaient même battu la Belgique sur son territoire en 2012. Une récompense au Brussels Beer Challenge, c’est quand même la classe internationale.

#4 – Parce que ça ne plaisante pas !

La crédibilité d’une compétition est importante. Quand tu regardes les bières récompensées au Concours Général Agricole, tu as parfois envie de te pouffer de rire. La procédure est bien huilée, les juges sont sélectionnées rigoureusement, ce sont des professionnels de la dégustation. Au final, ça se voit dans les résultats, les bières récompensées l’année dernière par exemple sont des bières franchement superbes pour les quelques unes que j’ai goûtée.

#5 – Parce que c’est l’occasion de montrer qu’elle a fait à la main ta bière

Une compétition dans la compétition c’est celle de l’artisanat face à l’industrie. En 2013, la moitié des bières récompensées étaient fabriquées par des micro-brasseurs. Il faut leur montrer qu’elles sont meilleures les bières faites à la main.

Je plaisante un peu mais le fond du message est passé, j’espère vraiment qu’on verra encore plus de médailles françaises en 2014. De la même manière, j’espère que le Québec enverra également des bières car il est scandaleux de ne pas voir le Canada représenté quand on connait la richesse du patrimoine brassicole là bas.

L’année dernière, la France fut fièrement représentée par Ch’ti, Ninkasi, Paradis et la brasserie de Sedan. Qui seront nos portes drapeaux cette année ? A qui le tour ?

Toutes les informations relatives à l’inscription (règlement, catégorie, formulaire d’inscription…) sont disponibles à cette adresse. Bonne chance aux brasseurs !

Brussels Beer Challenge

 D’ailleurs, je serais curieux de savoir, si vous faites le choix de ne ne pas participer, pour quelles raisons ? Vous privilégiez une autre compétition ? Laquelle et pourquoi ?

 UNE: French mustache
5 raisons de proposer ses bières au Brussels Beer Challenge
5 (100%) 1 vote


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

5 commentaires to “5 raisons de proposer ses bières au Brussels Beer Challenge”

  1. fiegel nadine a dit :
    juillet 17, 2014 at 9:18

    160 euros par échantillon, honnêtement, jpeux pas !

  2. stephan0057 a dit :
    juillet 21, 2014 at 10:46

    je suis certain que c’est pas le but recerché mais le mot “rital” est discriminatoire et n’a rien à faire dans un article de presse !

    • Hello Stéphane, je m’excuse si le terme rital t’a semblé offensant, ce n’était pas son objectif. Je sais que ce terme était autrefois péjoratif mais il est utilisé ici plutôt pour caricaturer le trait. Quant à la ligne éditoriale d’Happy Beer Time, elle est volontairement décontractée et caricaturale justement. Il suffit d’aller faire un tour sur nos portraits pour s’en apercevoir.
      Quoi qu’il en soit, l’utilisation du mot « rital » a été faite comme j’aurais pu dire « rosbeef » pour les anglais, « fricadelle » pour les belges ou encore « polak » pour les polonais. Plus pour son sens humoristique que son caractère discriminatoire d’antan. Enfin, bien évidement, je m’excuse toi ou quiconque d’autre a perçu cette appellation comme une injure.

  3. stephan0057 a dit :
    juillet 22, 2014 at 1:16

    pas de souci Thomas je ne doute pas un seul instant de la sympathie et de l’honneteté de ce site que je suis avec un grand plaisir

Répondre