Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

La Weissbier, bière de bavière

1 100 views

featured

Le beau temps arrive sur la France (J’habite Lille et actuellement il fait gris mais bon, généralisons!) et les bières rafraîchissantes vont commencer à fleurir en terrasse, oubliez les blanches belges ou les “Monaco”, tournez vous vers une “bière blanche” qui n’est pas celle connue par tous.

Weissbier, Hefeweizen, Weizenbier, Weisse, Wheat beer… Vous connaissez ce type de bière par ces différents noms et ne vous méprenez pas, ce n’est pas une bière blanche belge, c’est une bière de froment ou une “blanche allemande”! Oubliez donc la rondelle de citron accompagnant ce délicieux breuvage. Votre palais vous remerciera.

La Weissbier est une bière composée d’au moins 50% de malt de froment, bien que les Weissbiers allemandes contiennent 60 à 70% de ce malt, le reste étant du malt d’orge. La grande majorité ne sont pas filtrées mais nous pouvons trouver des Kristallweizen qui sont filtrées ou même des Dunkelweizen qui sont des brunes car les malts sont plus touraillés.

weissbier

Ce type de bière est reconnaissable à sa robe orangée et sa mousse blanche ayant une belle tenue. Le goût est également facilement reconnaissable avec de légères notes de bananes et de clou de girofle qui proviennent de la levure utilisée.

Historique de la Weissbier

Le début des années 1480 fut un tournant pour les bières bavaroises. En effet, la technique permettant le brassage de la bière de fermentation haute arriva de Bohème pour permettre aux brasseurs de Bavière une alternative aux bières de fermentation basse.

La fermentation haute permit le brassage en été, qui est la période durant laquelle la soif est la plus intense. Les bières de fermentation basse ne pouvaient être brassées que par temps froid en raison des températures requises pour sa fermentation et son stockage.

Alors que chaque brasserie bavaroise brassait sa Weissbier, la production baissa à environ 3% de la production totale après la seconde guerre mondiale. L’histoire de la Weissbier semblait donc se sceller mais en 1965, un regain d’intérêt gagna les amateurs de bières en Bavière mais aussi dans le monde.

L’erreur française

Je parle de la France car j’habite ce cher hexagone mais beaucoup de pays font l’erreur d’ajouter une tranche de citron à l’Hefeweizen… Si vous souhaitez commander une bière citronnée, demandez un Radler, c’est une mélange de bière et limonade, cela vous satisfera.

hefeweizen-citron

Je suis un peu “extrême” sur ce point mais cette bière a assez de saveurs pour être appréciée sans, laissez le citron aux bières sans saveurs que je ne citerais pas.

Le service de la Weissbier

Première chose à savoir: La totalité du contenu de la bouteille est à boire, c’est à dire que le dépôt au fond du contenant est à mettre dans le verre. En effet, ce n’est pas comme le vin, le dépôt de la bouteille d’Hefeweizen permet à la boisson d’obtenir son côté trouble qui lui permet de se distinguer des autres bières à la vue mais aussi ce qui lui permet d’atteindre un bouquet maximum de saveurs.

La Weissbier a également un verre qui lui est propre. Le verre traditionnel peut contenir 50 centilitres, volume qui est standard en Allemagne, et à une forme de flûte à champagne arrondie sans pied. La forme de ce verre permet une forte carbonatation qui amène une mousse belle et dense.

bière-weissbier

La température parfaite de conservation de la Weißbier est entre 5 et 7°C et de préférence en position verticale.

  1. Rincez votre verre avec de l’eau froide.
  2. Inclinez légèrement votre verre à Weizenbier.
  3. Versez 2/3 tiers de la bouteille.
  4. Remuez le fond de la bouteille qui contient la levure et donc tous les saveurs.
  5. Incorporez le dernier tiers dans le verre, ce qui permettra à la bière d’être sublimée.

Quelles sont vont Weissbier préférées les beerfriends? J’ai un petit penchant pour celles de la brasserie Paulaner!

Cheers!

Crédit photo: Shutterstock
Shutterstock

La Weissbier, bière de bavière
5 (100%) 1 vote


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Pierrick

Tandis que ces origines sont polonaises, Pierrick a été bercé dans le noyau français de la bière, le Nord. Voir la description complète de Pierrick→

14 commentaires to “La Weissbier, bière de bavière”

  1. Laurent Mousson a dit :
    mai 3, 2014 at 11:45

    Y’a surtout que la tranche de citron, contenant des huiles, tue quasi-instantanément la mousse, qui est une des grandes forces de la Weizen…

  2. Jess a dit :
    mai 3, 2014 at 12:08

    Excellent article ami Nordiste! 🙂

  3. Armand a dit :
    mai 3, 2014 at 2:44

    On dirait un article sponsorisé par Paulaner pour vanter des bières…

    • Pierrick a dit :
      mai 3, 2014 at 4:00

      A part “J’ai un petit penchant pour celles de la brasserie Paulaner!”, je ne vois pas en quoi Paulaner est mis en avant…

  4. Bieratorium a dit :
    mai 5, 2014 at 7:53

    La meilleur des weiss c est la weiss bier de chez rothaus biere de la montagne noire en Allemagne

  5. La WeissBier quand tu vas à Munich, c’est juste incontournable ! Surtout que tu as le choix entre les Lager et les WeissBier en général.

    Personnellement, je prend toujours une petite Dunkel Weizen, meilleure encore que la WeissBier blonde.

  6. Personnellement Brasserie Hopf, Die Leichtere 3,4%. Surprenante par rapport à son faible taux d’alcool. Après à Munich j’ai eu l’occasion et l’aurait sûrement à nouveau de visiter la brasserie Giensinger qui développe une gamme Kraftbier à côté des traditionnelles Helles, Pils, Hefeweizen… Etc. J’en recommande la visite. Le lieu est superbe. 🙂

  7. Weihenstephaner pour la Helles et Schneider Tap 7 (ou à la limite la Sternweiss de Hacker Pschorr) pour la moins claire (sans être dunkel)….. J’aime moins les Kristall mais les dunkels c’est bien aussi…

Répondre