Faire sa Bière maison de Greg Hughes
Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !

Faire sa Bière maison de Greg Hughes

1 078 views

featured

Salut tout le monde !

C’est bientôt la ParisBeerWeek, tu as envie d’assister et de participer à un brassin public, mais tu penses ne pas avoir assez de connaissances sur le brassage ?

HopHopHop, voici une petite présentation du livre Faire sa bière Maison de Greg Hughes aux éditions Marabout.

Greg Hughes

Greg Hughes est une personnalité dans le milieu du brassage amateur au Royaume Uni ; co créateur et co-propriétaire de Brew UK,  également très actif dans la formation et la compétition, celui-ci est l’organisateur  du Great British Home Brew Challenge, une personne suffisamment expérimentée pour écrire un livre sur le brassage amateur…

Nom du produit Évaluation Prix
Faire sa bière maison Faire sa bière maison
4.2 étoiles sur 5
EUR 15,90

Faire sa Bière maison de Greg Hughes

Une petite présentation de l’histoire de la bière, quelques chiffres sur la bière artisanale, puis, un petit schéma va vite permettre au lecteur de se plonger dans le sujet, à savoir passer du grain à la bouteille

Les ingrédients

On démarre la lecture par une description du malt et du rôle de celui-ci dans le processus de création d’une (bonne) bière : maltage, touraillage, concassage, choix du malt de base et éventuellement aromatique, tableau de couleurs de la bière en fonction du malt choisi, une bonne entrée en matière…

On continue par une description des grains crus nécessaires à l’élaboration de certaines bières (avoine, blé / orge torréfié, flocon de riz, épeautre, maïs), puis une brève description des sucres et extraits de malt ; on attaque ensuite les choses sérieuses avec le houblon : amertume et/ou arôme, acides alpha et bêta, cônes ou pellets, conservation, une description brève, mais suffisamment détaillée pour découvrir le rôle de celui-ci dans l’élaboration de bières aromatiques et complexes, puis c’est le rôle de la levure dans la fermentation qui est expliqué de manière simple, peut être trop même…

Chose très intéressante tout de même, autant pour le malt, les grains crus, sucres, le houblon et la levure, un tableau récapitulatif détaille les avantages et/ou inconvénients en terme de goût, de couleur, d’amertume, d’arômes préconise le type de levure selon la bière souhaitée, de quoi se faire une bonne base de connaissance pour débuter dans le brassage.

On termine ce premier chapitre sur les aromates, fleurs, fruits et épices utilisés autrefois et aujourd’hui dans la bière pour leurs arômes et saveurs.

shutterstock_156510143

La technique

On commence cette deuxième partie par une série de questions que chaque brasseur amateur s’est posé avant de commencer son premier brassin : Quelle style de bière brasser, Quelle méthode utiliser, Où faire votre brassage, Trouver un bon fournisseur, une bonne introduction pour ce deuxième chapitre.

Mais pas que !
Oui, car le brassage amateur présente l’avantage de s’apprendre par différentes méthodes plus ou moins complexes, et l’auteur détaille avant de continuer les trois principales méthodes de brassage amateur : le kit, l’extrait de malt houblonné, et le brassage tout grain ; les 3 méthodes sont bien détaillées avec leurs avantages et inconvénients. Je vous invite également à voir notre infographie qui résume les différents processus de brassage.

On continue la lecture par l’importance de l’hygiène, deux pages sur le nettoyage, la stérilisation, les désinfectants, puis on attaque le matériel de brassage, où près de 8 pages détaillent le matériel nécessaire ou facultatif : de la cuve de fermentation au densimètre, en passant par le percolateur à houblon, chaque type de matériel est bien expliqué, et comme pour les rubriques précédentes, l’auteur a eu la bonne idée de mettre un tableau expliquant le matériel nécessaire ou facultatif selon le type de brassage réalisé…

On est ensuite au cœur du sujet : le brassage !

Une première partie présente le brassage en kit, ceux-ci présentent l’avantage de permettre au novice d’acquérir rapidement et facilement une bonne base et une bonne expérience avec un minimum de connaissances au départ, tout en obtenant une bonne bière en quelques semaines ; très rapide, comme pour sa mise en œuvre et sa prise en main, la partie sur le brassage en kit ouvre tout naturellement une porte sur le brassage à l’extrait de malt.

Comme pour le brassage en kit, l’extrait de malt est une fois les bases acquises, facile à mettre en œuvre, bien que comme le souligne l’auteur, le prix est plus élevé (extraits de malts très cher…), le temps de préparation un peu plus long, mais le résultat obtenu donne de très bonnes bières et la créativité est au rendez vous…

On aborde ensuite pour terminer la brassage tout grain, LE BRASSAGE, et là, même si certaines subtilités et quelques détails sont absents, l’essentiel est là, préparation, matériel, empâtage, lavage des drêches, ébullition sont détaillés dans un premier temps pour permettre au lecteur d’être au cœur du sujet, puis c’est l’ensemencement et la préparation d’un levain, mais également la fermentation, l’oxygène la température, le titre alcoolique qui sont détaillés, encore une fois de manière simple, mais efficace.

On termine ensuite ce chapitre sur les dernières étapes tout aussi importantes : le sucrage, le soutirage la conservation de la bière, et l’étiquetage des bouteilles.

shutterstock_139599056

Les recettes

Que dire, on est là dans la dernière partie du livre, un peu plus des deux tiers du livre à vrai dire…

Qu’on ne se trompe pas, il y a une bonne quantité de recettes, et à mes yeux bien détaillées.

On y retrouve l’aspect, le goût, l’arôme, le degré alcoolique pour chacune de celles-ci, mais également pour le brasseur amateur, la densité initiale et finale recherchée, le volume d’eau, les quantités d’ingrédients nécessaires et le moment de leur ajout dans la recette, la durée d’empâtage, d’ébullition, de fermentation, les températures, on a quasiment toutes les informations pour réussir chaque recette.

On y trouve un peu de tout, et c’est une bonne chose, Pislner, Bock, Bitter, Pale Ale, Lambic, Mild, Barley wine, Porter, on en a pour tout le monde, et plusieurs recettes sont déclinées en plusieurs variantes, la recette pouvant être différente selon le pays comme pour les IPA par exemple.

On termine la lecture par quelques informations utiles (tableaux de conversion, questions fréquentes), un glossaire, mais également l’adresse de sites internet sur la bière (où qu’il est HappyBeerTime d’ailleurs), et de sites et forum d’aide entre brasseurs amateurs.

 

Qu’est ce que tu en as pensé alors ?

Faire sa bière maison de Greg Hughes est un très bon livre, à mes yeux, très bien détaillé, très bien illustré, mais on est là sur un livre destiné aux brasseurs débutant, les explications sont simple et efficace, et c’est là l’objectif : apprendre les connaissances de base sur le brassage amateur.

Quelques brasseurs expérimentés à la recherche de nouveaux conseils et astuces, ou un peu plus de connaissances comme sur les enzymatiques, les paliers de température, le houblonnage à froid ne trouveront peut être pas leur bonheur dans le livre.

J’ai également trouvé dommage que l’auteur ne détaille pas assez l’aspect primordial de la levure entre lager et ale, la température de fermentation, on est là dans un aspect très important de l’élaboration de notre bière, et le novice devra faire confiance à l’auteur, ou rechercher par lui même l’information.

Présentation de l’éditeur

Un ouvrage pratique pour apprendre à faire sa bière maison et produire chez soi des bières du monde entier. Une boisson qui demande peu de matériel pour être réalisée. Toutes les étapes techniques illustrées en photos pour un succès garanti.

Fiche technique
AUTEUR : Greg Hughes
CATEGORIE : Brassage Amateur
FORMAT : cartonné
PAGES : 224 pages
EDITEUR : Editions Marabout
DATE DE PARUTION: Novembre 2013
Prix : 15.90 €

Nom du produit Évaluation Prix
Faire sa bière maison Faire sa bière maison
4.2 étoiles sur 5
EUR 15,90
Faire sa Bière maison de Greg Hughes
5 (100%) 1 vote


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

Répondre