Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Brasserie Aliénor – L’histoire d’un Belge qui s’installe en Gironde

561 views

featured

L’histoire d’Aliénor

Aliénor d’Aquitaine

Avant d’être reine de France puis reine d’Angleterre, Aliénor fût la Duchesse d’Aquitaine. Celle-ci a marqué l’histoire de ces deux pays, et reste l’un des principaux emblèmes de la région. C’est ainsi que Laurent Lefebvre, un expatrié belge, a décidé de nommer sa brasserie.

Les prémices de la brasserie Aliénor

En 2006, Laurent débarque en Gironde où il travaille dans le secteur du vin. Mais au bout de 3 ans, il estime avoir fait le tour de son métier et décide de concilier activité professionnelle et passion, et entreprend ainsi la création de la brasserie Aliénor. À l’origine, sa mère lui avait offert un livre pour apprendre à brasser sa bière à la maison. La première fois qu’il a tenté l’expérience, Laurent nous a confié avoir produit de la brune alors qu’il avait l’intention de faire de la blonde. Depuis, il est devenu maître en la matière, et possède désormais un savoir-faire à la hauteur de ses origines.

Ainsi, en octobre 2010, il décide de commencer son activité de brassage en aménageant le garage de sa maison située à Saint Caprais de Bordeaux. Se rendant vite compte qu’il est un peu à l’étroit, et souhaitant rester près de chez lui, il récupère en août 2012 et en accord avec le maire de la ville, un ancien chai viticole servant de local de stockage pour la mairie, et appartenant autrefois à un domaine voisin de 300 hectares.

Des bières artisanales de caractère

Blason Aliénor

Signification du blason

En haut à gauche, il s’agit du léopard à gueule d’or, symbole de l’Aquitaine, alors qu’en bas à droite, c’est le lion belge qui est représenté, clin d’œil aux origines de Laurent. Les fourquets croisés surmontés d’une gerbe de céréales en haut à droite renvoient au brassage, et le soleil en bas à gauche symbolise la convivialité, le partage et tout simplement le plaisir de la vie !

Vision

Le souhait de Laurent à travers la brasserie Aliénor, est de proposer des bières artisanales de caractère. Il n’utilise d’ailleurs que des levures de type « Ale » (levures de haute fermentation) pour le brassage de toutes ses bières. Par ailleurs, celles-ci sont toutes refermentées, aussi bien pour les bouteilles que pour les fûts.

Gamme de bières

– Aliénor Blonde (6,5%)

  • 3 malts d’orge différents
  • 2 types de houblon (un aromatique et un amérisant)
  • des levures « Ale » de fermentation haute
  • sucre pour la refermentation en bouteille à garde de 2 années
  • à déguster à 7°c dans un verre à tulipe

– Aliénor Blanche (5,9%)

  • 3 malts d’orge différents
  • 2 types de houblon (un aromatique et un amérisant)
  • des levures « Ale » de fermentation haute
  • sucre pour la refermentation en bouteille à garde de 2 années
  • à déguster à 6°c dans un verre à tulipe

– Aliénor Brune (6,5%)

  • brune rafraîchissante
  • avec à la fois du corps, beaucoup d’arômes mais sans lourdeur
  • désir d’éviter le goût caramel et de sucre trop prononcé
  • 5 malts d’orge utilisés
  • à déguster à 8°c

– Aliénor de Printemps (depuis le 21 mars 2013)

  • rousse rafraîchissante

-Aliénor automne/hiver (à venir)

Dégustation de l’Aliénor blonde

Aliénor dégustation

Ainsi, nous avons eu l’occasion de déguster l’Aliénor blonde. Il s’agit d’une bière de garde, qui peut se bonifier jusqu’à 2 ans. Au nez, les levures et les agrumes sont prépondérants. La mousse est peu persistante et assez légère. On observe une robe magnifiquement orangée, et troublée par les levures. En bouche, elle est assez ronde, et les arômes sucrés et fruités se retrouvent. On dénote également une certaine amertume, légèrement renforcée sur la finale.

Il s’agit donc d’une bière conçue pour plaire au plus grand nombre, à la fois simple et structurée, avec un côté désaltérant fortement appréciable, y compris pour les soirées où le volume consommé peut vite augmenter !

Nous avons mis une bouteille de côté, que nous ouvrirons dans plusieurs mois afin de juger l’évolution de cette Aliénor blonde.

Aliénor banderole
Brasserie Aliénor – L’histoire d’un Belge qui s’installe en Gironde
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

2 commentaires to “Brasserie Aliénor – L’histoire d’un Belge qui s’installe en Gironde”

  1. perrine blasi a dit :
    mai 10, 2014 at 11:20

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire.
    Ma demande risque de vous paraître bizarre mais je viens d’accoucher le 25 décembre dernier d’une petite fille que j’ai appelée Aliénor comme la duchesse d’aquitaine ( je suis de Pau) et en regardant sur internet pour faire un bouclier avec les armoiries je suis tombée sur votre site.
    Je me demandais si par hasard vous auriez la gentillesse de m’envoyer une de vos affiches Aliénor (à mes frais bien évidemment).

    Merci.

  2. BIERESTUBE a dit :
    juillet 14, 2014 at 4:40

    BIEREStube
    4 Impasse de la Gaîté
    75014 PARIS
    Email : bierestube@gmail.com

    Brasserie de l’Entre-deux-bières
    Les Blanchets-Nanot
    33540 MAUTIAC

    Paris, le 14 juillet 2014.

    .

    Monsieur,

    Nous allons ouvrir bientôt une cave de bières artisanales dans le centre de Paris.

    Auriez-vous l’amabilité de nous faire parvenir vos conditions sur les différents types de bières que vous fabriquer : Prix d’achat (départ usine), Frais de port ou condition de franco de port ou minimum de commande, Condition de paiement, etc…,

    Si vous désirez avoir plus amples renseignements, vous pouvez contacter Monsieur GOBILLON Michel au 06.27.21.27.72.

    Dans l’attente de votre réponse et espérant bientôt travailler ensemble ;

    Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos respectueuses salutations.

    GOBILLON Michel

Répondre