Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Episode #6 – Lapin Kulta, Nail Ale, un vent venu du nord !

238 views

featured

En ces deniers jours d’hiver, alors que le printemps s’immisce peu à peu dans nos vies, je ressens comme une sorte de mélancolie, point de neige pour moi cette année, sans doute la raison de mon esprit déprimé. Assez de rimes pour aujourd’hui, rentrons des à présent dans le vif du sujet. Le NORD, non pas la Belgique, les ch’tis, la hollande, mais bien plus loin, le cercle polaire abrite une région riche d’histoires et de légendes, l’anneau des Nibelungen, la mythologie scandinave et bien d’autres encore, mais nous ne sommes pas ici pour boire de l’hydromel, mais bien pour parler bière.

Mais c’est où en fait ?

Première étape prenons le premier traîneau direction la Laponie, cette région de blanc immaculé durant les périodes hivernales est située au nord de la péninsule scandinave (dans le nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et au nord de la presqu’île de Kola en Russie). Afin d’affiner encore plus la localisation, elle fait partie de la Finlande, occupant le territoire le plus au nord de celle-ci.

Rencontre avec l’or de Laponie

La mythologie scandinave regroupe un certain nombre de dieux, on appelle ces religions des religions polythéistes. Tout comme Odin, Loki et Thor,  la Lapin Kulta possède une certaine place en Finlande, elle est l’une des bières locales les plus consommées. La brasserie Tornio Brewery Limited Company fut fondée en 1873 dans la ville de Tornio, souhaitant changer son nom  en Lapin Kulta (littéralement « or de Laponie »), la compagnie se devait de racheter une compagnie minière portant le même nom afin de pouvoir l’utiliser. C’est en 1963 que le nom Lapin Kulta fut utilisé définitivement.  Le nom de Lapin Kulta proviendrait du fait qu’à l’origine, la brasserie utilisait les eaux glacées de Laponie pour confectionner leur bière (eau faisant partie des plus pures au monde, une fierté nationale). Peu à peu, la Lapin Kulta gravit les échelons et se positionne en leader sur le marché de la bière finlandaise. Ce succès sur le territoire est expliqué par sa vocation à se concentrer  sur des ingrédients de très bonnes qualités, le tout couplé d’un puissant marketing. Hélas des compétiteurs apparaissent (Karhu et Olvi) et finissent par détrôner la reine en l’envoyant à la 4e place. Après quelque temps, Hartwall beverage, compagnie annexée au groupe Heineken, devient acquéreur de la Lapin. C’est alors qu’arriva la chute… En 2010 Hartwall annonce la fermeture du site en Laponie. Depuis ce jour, elle n’est plus brassée en Laponie, mais en Allemagne. Retournement de situation pour notre Lager nordique puisque le 11 juillet 2013, le brasseur danois Royal Unibrew rachète Hartwall à Heineken, une opération qui vise à renforcer sa position en Scandinavie et dans les pays baltes. C’est donc le grand retour pour la marque dans les région du nord. Malgré un grand nombre de péripéties, la Lapin Kulta continua son essor, la naissance de nouvelles sœurs en témoigne.

  • Arctic Malt
  • Tuisku
  • Luomu

 

piwo-lapin-kulta

Le Kangourou qui valait son pesant de dollars

Cependant même avec une vie aussi mouvementée le nom de la Lapin Kulta ne fera pas vibrer le monde comme sa consœur l’Antarctique Nail Ale. Pour ce qui ne la connaisse pas, il s’agit d’une des bières les plus chères au monde, voire la plus chère. Avec un prix oscillant entre 800$ et 1800$ les 500 ml. Pourquoi un prix si exubérant ? La raison est simple, un mouvement engagé de la part du brasseur Australien l’amène à produire un brassin ultra limité de 30 bouteilles dont 100% des profits reviendrait à l’association « Sea Shepherd Conservation Society ». L’eau de brassage provient d’un iceberg en Antarctique.  Quoi de mieux pour finir que de citer John Stallwood brasseur chez Nail Brewing.

 

Antarctic_Nail_Label

“It is great to sell the most expensive bottle of beer in the world but it is all about a good cause. It is also good that a beer about saving the whales is now most expensive beer in the world rather than high alcohol beer sold in animal carcasses. I think future beers that sell for over $800 won’t just be unique but will also be for good causes.”

Autrement dit :

« Il est bien de vendre la bière la plus chère du monde, mais c’est surtout pour une bonne cause. Il est aussi bien qu’une bière qui sert à sauver les baleines soit maintenant la plus chère plutôt qu’une bière au taux d’alcool très élevé vendue dans des carcasses d’animaux (allusion à la End of history de chez Brewdog). Je pense que les bières qui seront vendues à plus de 800$ ne seront pas seulement uniques, mais aussi pour une bonne cause. »

Touche final voici une galerie sur la conception de cette bière unique :

Les bières Finlandaises

Pour finir, si vous vous rendez en Finlande, je vous conseille de lire notre dossier sur les bières Finlandaises.

La Lapin Kulta aussi historique qu’elle est n’est pas la meilleure bière Scandinave comme vous vous en doutez.

Tops bières Finlandaises

Episode #6 – Lapin Kulta, Nail Ale, un vent venu du nord !
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de axel

Cette curiosité de la nature a développé un amour pour la bière presque insatiable. Voir la description complète de Axel→

Répondre