Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Dégustation de la Caulier 28 Triple 9°

759 views

featured

Lancement officiel de la “28” de chez CAULIER au fameux Moeder Lambic” (Bar à bière Bruxellois)

Pour la p’tite histoire :

Les brasseries CAULIER furent édifiées en 1842 et détruites en 1976 (MILLE NEUF CENT SEPTANTE SIX) pour laisser place aux immeubles de la commission Européenne. A cette époque, la marque fabriquait, entre autre, la “PERLE 28”. Nom dû à la forte proportion de houblon contenu dans cette bière : 28 grammes ! C’est en 2009 qu’Eric Coppieters format une petite équipe de 4 personnes pour relancer cette bière au passé si glorieux. Il rachète donc les recettes ainsi que la marque et tout les droits qui en découlent puis la fait produire par la crême des brasseurs de Belgique : Willem Herreweghen & Dirk Naudts.

La gamme 28

La 28 représente la gamme “gastronomie” de chez Caulier. Elle est déclinée en 2 formats bouteilles (0,33 l et 0,75 l) ainsi qu’une autre 33 mais légèrement plus douce : 7,5°. Cette bière est également disponible en fût kick-egg (jetables) de 30 litres. Au passage, le kick-egg permet une assez bonne conservation du fût une fois qu’il est percé.

Dès le début de sa seconde jeunesse, la 28 rafle déjà des concours importants et ce n’est que le début !

  • Médaille de bronze au “Brussels Beer Challenge” en 2012
  • Prix innovation 2013 à “horecatel marche” pour être l’unique bière triple sans sucre (ni édulcorant / ni sucre ajouté)

Après le bla-bla, passons à la dégustation :

Servir la “28” à une température comprise entre 4 et 6°C.  Cette gamme a pour particularité d’être sans sucres résiduels. Il y a quand même du sucre, vu qu’il y a de l’alcool mais le taux de calories est aussi bas que celui d’une vulgaire BUD light : 60 Kcal / 100ml. Soit 30% moins calorique qu’une bière de même catégorie (voir notre guide calorique des bières).

A vue d’oeil

Cette bière de couleur blonde est orange voilé : une couleur à la fois pimpante et trouble. En effet, elle n’est ni filtrée, ni pasteurisée, ni centrifugée. Sa mousse est dense, les bulles biens fines… rien à re-dire !

Au nez

Senteur de miel et d’agrumes, de sous-bois, de foin mouillé et une forte odeur de houblon.

Au goût

Cette bière est tout d’abord rafraîchissante et légère car pauvre en sucres résiduels. C’est une bière dîtes sèche. Elle dégage une franche amertume en second palais.
Globalement, cette bière est une véritable réussite” dixite Andy du Moeder Lambic.
Dégustation de la Caulier 28 Triple 9°
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de guilain

Pourquoi Guiloosh ? A cause de sa maman qui l’appelait Guilou… mais pour se foutre de gueule, ses amis aussi. Avec le temps ça s’est transformé en Guiloosh. Une autre version attestera que ce surnom serait tout simplement dû à son strabisme divergent. Voir la description complète de Guiloosh→

3 commentaires to “Dégustation de la Caulier 28 Triple 9°”

  1. Hello,

    sympa l’article, juste une petite correction les fûts jetables sont des “KEYKEG” et non pas des “Kick-egg”.

    cdt,

    tom

  2. autant pour moi

  3. Nahtan a dit :
    avril 11, 2014 at 3:13

    Dégustée hier avec le brasseur qui était présent sur Nantes.

    A priori il n’ont eu “que” la médaille de bronze au « Brussels Beer Challenge » car les juges n’ont pas voulu croire qu’il n’y avait pas de sucre ajouté et que ce gout provenait essentiellement d’un gros travail sur le malte.

    Pour ce qui est du gout, c’est vraiment top ! Et pourtant, j’avais bu une Butteuse du Trou du Diable juste avant.

Répondre