Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

5 bières extra-forte valant le coup d’être bues

1 909 views

featured

La bataille entre Brewdog et Schorschbraü est plutôt pas mal. Respectivement avec des breuvages de 55 et 57%, ces deux poids lourds de la bière extra-extra forte ont été créatif pour ces bières.

Ces “bières” sont rares, coûtent un bras, avec un design spécial (End of History de Brewdog avait un fourreau, qui était un animal empaillé) et sont plus un spiritueux qu’une bière. Ils voulaient être la brasserie ayant la bière la plus forte au monde, Brewdog ne cesse de le rappeler dans son émission Brew Dogs sur Esquire. Mais à cause d’une folie de Brewmeister, la première place revient à une autre brasserie écossaise. En effet, ils ont une bière de 67,5% s’appelant la Snake VenomVenin de serpent, c’est un bon nom pour une bière titrant à 67,5%…

Même si la curiosité peut amener à dépenser une petite fortune pour une bouteille de ce venin, l’investissement dans d’autres bières “fortes” mais bonnes peut être un meilleur choix. Voici donc le TOP 5 des bières fortes ayant un goût de bière et valant le coup/coût!

Boston Beer Company: Samuel Adams Utopias

Dans les années 90, Sam Adams était l’un des premiers à faire de fortes bières avec leur Triple Bock titrant à 17,5%. En 2000, ils continuèrent avec la Millenium, une strong ale à 21%.

La dernière née est la série Utopias. 29% vieillie en barils de vins puis spiritueux, puis amené à la perfection. Il faut traiter cette boisson comme un vieux cognac ou whisky, il faut boire doucement en prenant son temps. L’investissement est important (300$) mais vous ne le regretterez pas!

Avery Brewing Company: Rumpkin

Si vous recherchez une bière de saison, cette bière à la citrouille vieillie en baril de rhum et titrant 18,53% est celle que vous devez acheter! De la cannelle, du gingembre et de la noix de muscade ont été ajouté mais ne vous inquiétez pas, les épices ne prennent pas le dessus. Les arômes de chêne et de rhum sont présents et nous vous présentons donc une des bières à la citrouille des plus intéressantes.

The Bruery: Chocolate Rain

Chocolate Rain ou pluie de chocolat. Rien que le nom me fait rêver! Cet imperial stout titrant à 18% est merveilleux. La base de cette bière est celle de la Black Tuesday mais on y ajoute des gousses de vanille et des fèves de cacao pour avoir une bière-dessert parfaite.

Dogfish Head: 120 minutes IPA

S’il y a des règles dans la bière, soyez sûr que Dogfish Head ne va pas vouloir les suivre. Une IPA à 18%, c’est peu commun mais une IPA sachant vieillir, c’est vraiment rare!! Quand la bière est jeune, vous aurez le houblon qui va s’emparer de votre bouche. Quand la bière vieillira, elle développera un goût sucré et une complexité hallucinante.

Goose Island: Bourbon County Brand Coffee Stout

Cette bière est inoubliable. Je me suis lancé, je l’ai dit. 14% et des saveurs hallucinantes. Cette bière est brassée avec le café Intelligentsia et vieillie en baril de bourbon Heaven Hill pendant 8 mois, attendez à trouver des saveurs de café, bourbon, chêne, chocolat et vanille. Cette bière est vraiment différente des stouts vieillies en baril de bourbon, à votre porte-monnaie!

Source: Food Republic

5 bières extra-forte valant le coup d’être bues
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Pierrick

Tandis que ces origines sont polonaises, Pierrick a été bercé dans le noyau français de la bière, le Nord. Voir la description complète de Pierrick→

5 commentaires to “5 bières extra-forte valant le coup d’être bues”

  1. neurøsien a dit :
    novembre 17, 2013 at 12:42

    Elle me donne plus envie les boire celle-ci que les +40% , Belle bouteillela Samuel Adams

  2. Laurent Mousson a dit :
    novembre 17, 2013 at 4:27

    Petits compléments…

    – Une des premières bières de Dogfish Head à avoir fait le buzz, il y a une bonne décennie, était la World wide stout, qui affichait, suivant les années, 21 ou 23 %

    – Avant de se lancer dans les essais de fractionnement par congélation et la course aux armements qui a suivi, Brewdog avaient lancé – et elle est toujours disponible – la Tokyo* (oui, avec astérisque… sans astérisque, c’est la version précédente, qui était plus légère)

    Enfin, euhhh, l’Utopias… Mouarf.
    J’en ai eu une en 2006 ou 2007, à 27%. Honnêtement, une comparaison avec la Xyauyú de Baladin (13%, 30 Euros les 500 ml) avait ramené la bête ultra-rare à sa juste proportion… Bien que déployant le double en alcool, l’Utopias ne déroulait pas plus d’épaisseur, pas plus d’intensité, et surtout pas plus de complexité que la Xyauyú, dans un même registre plat, doux et vineux / porto / xérès.
    (Oui, parce que pas mal d’amateurs de spiritueux le savent aussi : trop d’alcool sature le palais et empêche les arômes de s’y développer correctement…)

    • J’ai eu la chance de pouvoir goûter cet Xyauyú alors que je restais sur un mauvais à priori de ces Barley Wine autour de 15° avec la Bommen & Granaten de De Molen et je dois avouer que j’ai pris une claque. Un produit vraiment sensationnel et sûrement une de mes découvertes de l’année.

  3. La Rumpkin ne me tente pas plus que ça. Elle est dans la tradition des bières à la citrouille, de la muscade et de la cannelle. Ça doit être vite… écœurant. Si tu te fais une bouteille entière.

    Par contre, la Dogfish, j’aimerais vraiment al tester. Si j’avais à investir dans l’une de ces 5 bières, je pense que je choisirais celle là. Même si le packaging de l’Utopia et le commentaire de Laurent me donne envie d’elle également.

    Enfin, en tant qu’amateur de bière “Chocolate”, je suis obligé d’être tenté par la Chocolate que tu nous as sélectionnée. :p

    • Pierrick a dit :
      novembre 18, 2013 at 5:33

      Oui, la 120 minutes IPA de Dogfish est un “classique” donc c’est une bière à tester!
      Par contre, la Rupkin doit sortir du lot… Faudrait tester!

Répondre