Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

1 personne sur 100 travaille dans la bière au Canada

23 views

featured

Un rapport de Conference Board au Canada précise que la bière est le principal moteur économique du pays.

Au total, la bière représenterait 163 200 emplois dans un pays qui compte 35 million d’habitants.

Les Canadiens boivent de la bière locale

Première raison évoquée de cette recrudescence économique Canadienne, le fait que la consommation de bière soit principalement locale.

Il semblerait que 85% de la bière consommée soit produite sur le territoire.

La consommation Canadienne en chiffres

L’industrie brassicole Canadienne est plus importante que l’industrie laitière. Elle est également 3,5 fois plus importante que l’industrie viticole.

Les Canadiens consomment 80 litres par habitant chaque année. Au total, cela représente 23 million d’hectolitres de bière par an. Les Canadiens investissent 8,3% de leur budget alimentaire dans la bière. En 2012, les canadiens ont consommé l’équivalent de 235 bouteilles de bière par personne. Notons que les Québécois culminent eux à 285 bouteilles par personne.

La bière représente 45% de la consommation d’alcool au Canada. C’est le produit le plus populaire.

La bière représente juste un peu moins de 1% du PIB Canadien et apporte 5.8 billion de dollars de taxe pour les municipalités, prinvinces et pour le gouvernement Canadien chaque année.

Interview de John Sleeman

John Sleeman, fondateur de Sleeman Breweries Ltd. et directeur du groupe industriel « Beer Canada » déclarait dans la presse :

Certainement comme à l’heure du Baby-Boom, notre consommation de boisson change. Mais, ce que doit faire l’industrie quand les modes de consommations changent c’est de créer de l’attractivité en intéressant les nouveaux consommateurs qui pénètrent dans ce segment.

Il ajoute que les petits brasseurs sont les innovateurs de l’industrie brassicole et attirent de nouveaux consommateurs.

C’est bon pour l’industrie. Ces gens avancent et donnent de l’intérêt au consommateur. Ils se disent qu’ils peuvent peut-être détourner les gens de la vodka ou du vin et sont excités par l’idée de vendre toujours plus de bière.

La difficulté d’accès aux systèmes de distribution nationaux est un déficit pour les petits brasseurs.

Il y a beaucoup de bonnes bières dans l’Alberta que les habitants de Colombie-Britannique (Vancouver) ou, de l’autre côté, d’Halifax aimeraient avoir mais cela coûte beaucoup d’argent de livrer les produits à cette distance.

Source

1 personne sur 100 travaille dans la bière au Canada
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

Répondre