Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Top 10 des bières les plus fortes du monde

196 921 views

featured

Quelle est la bière la plus forte du monde à ce jour ?

Beaucoup pensent qu’il s’agit de l’Armageddon de Brewmeister qui culmine à 65%.

C’est pourtant faux !

La guerre de la bière !

C’est l’histoire d’une rivalité entre trois grandes brasseries artisanales du monde.

D’un côté BrewDog, l’empereur des brasseries artisanales mondiales, l’incarnation physique de leur révolution.

De l’autre ‘t Koelschip, distillerie néerlandaise maîtrisant à la perfection la science de l’alcool.

Enfin, il y a Schorschbrau la bavaroise, la maison des bières les plus fortes du système solaire comme ils se plaisent à se décrire.

Et puis, il y a Brewmeister, la cousine Écossaise de BrewDog qui s’est immiscée dans la bataille.

Les trois brasseries se livrent à une compétition dantesque pour créer la bière la plus forte du monde.

Qui est en tête actuellement ?

Une guerre s’étale sur de nombreuses batailles ardentes.

Chacun des camps marque un coup, fait un pas dans le siège de l’adversaire.

En 2012, cette guerre a connu un nouveau tournant… Retour sur la chronologie de cette guerre sans fin dont la dernière bataille a eu lieu à l’Automne dernier.

Top 10 des plus fortes

N°10 – Schorschbock 31

Tout a commencé par un crêpage de chignon germano-écossais.

Brasserie: Schorschbock
Alcool: 31%
Pays: Allemagne
Date: Décembre 2008

N°9 – Tactical Nuclear Penguin

La réponse de Brewdog n’a pas tardé à se faire sentir.

Brasserie: BrewDog
Alcool: 32%
Pays: Écosse
Date: Novembre 2009

N°8 – Schorschbock 40

Mais la brasserie bavaroise ne compte pas se laisser faire.

Brasserie: Schorschbock
Alcool: 40%
Pays: Allemagne
Date: Décembre 2009

N°7 – Sink the Bismark

Une petite surenchère de Brewdog toujours très chambreur dans le nom de ses trésors alcoolisés.

« Couler le Bismark » est une vieux film de guerre américano-britannique des années 60 durant lequel un navire anglais a pour mission de couler un cuirassé allemand durant la seconde guerre mondiale.

Brasserie: BrewDog
Alcool: 41%
Pays: Écosse
Date: Avril 2010

N°6 – Schorschbock 43

Cette fois-ci la réponse est immédiate. Sans doute que les Allemands furent piqués au vif par le pied-de-nez des écossais.

Brasserie: Schorschbock
Alcool: 43%
Pays: Allemagne
Date: Mai 2010

N°5 – The End of History

N’est-elle pas jolie cette bière dans son packaging d’écureuil empaillé ?

Cette fois-ci, le titre est évocateur, Brewdog surenchérit de 12% pour marquer un coup étincelant.

Brasserie: BrewDog
Alcool: 55%
Pays: Écosse
Date: Juillet 2010

N°4 – Schorschbock 57

« Nous avons atteint les limites du possible » déclarait alors la brasserie bavaroise à la sortie de cette nouvelle bière.

Lorsque cette bière est sortie elle n’était même pas la plus forte du monde puisqu’un nouveau concurrent est entré en lice entre-temps…

Brasserie: Schorschbock
Alcool: 57%
Pays: Allemagne
Date: Octobre 2011

N°3 – Start The Future

Entre temps, un nouvel acteur venait se mêler dans la bataille. Une distillerie / brasserie néerlandaise.

Brasserie: ‘t Koelschip
Alcool: 60%
Pays: Pays-Bas
Date: Septembre 2010

N°2 – Armageddon

Tandis que nos amis Allemands et Écossais se sont tiré la bourre pendant longtemps et que les Allemands semblent avoir eu le dernier mot dans ce duel, une autre brasserie Écossaise prend le relais avec l’Armageddon.

Brasserie:  Brewmeister
Alcool: 65%
Pays: Écosse
Date: Octobre 2012

N°1 – Mistery of the beer

Mais c’était sans compter sur la pugnacité et la réactivité de la brasserie néerlandaise qui détient à ce jour, la bière la plus forte du monde. Sur le site de la brasserie on peut lire que cette bière est « une réponse à l’Armageddon écossaise à 65% ».

Il est possible de se procurer cette bière pour seulement 45€ !

Brasserie: ‘t Koelschip
Alcool: 70%
Pays: Pays-Bas
Date: Novembre 2012

Prends la parole !

Que penses-tu de cette guerre de brasseur ? Plutôt du genre à trouver ça amusant ou ridicule ?

A ton avis, est-ce encore de la vraie bière ?

Jusqu’où penses-tu que les brasseurs puissent aller ?

 

Top 10 des bières les plus fortes du monde
3.4 (67.44%) 43 votes


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

37 commentaires to “Top 10 des bières les plus fortes du monde”

  1. Quentin a dit :
    octobre 10, 2013 at 6:09

    On peut s’en servir pour désinfecter les plaies ???
    Non sérieux sinon sa a toujours un goût de bière ?

    • D’après le brasseur bavarois oui !

      « Ma Schorschbock, bien qu’à 57%, garde le goût d’une bière », insiste fièrement Georg Tscheuschner, le maître-brasseur bavarois

  2. Anthony a dit :
    octobre 10, 2013 at 6:29

    J’avais lu un article sur la Armageddon, mais le prix indiqué était de 99€ :O

    Il faut goûter mais franchement je pense qu’au niveau goût ça doit pas être jojo

  3. Je suis pas sur qu’il soit conseillé de se servir des verres aussi remplis que sur les photos 😉

  4. Le suisse a dit :
    octobre 10, 2013 at 6:41

    La Armageddon n’est pas brassé par Brewdog mais par Brewmeister.

    On peut aussi compter la Brewdog Watt Dickie à 35% qui est plutôt récente.

    Il y a un problème dans votre numérotation.

  5. Plaisirs Divins a dit :
    octobre 10, 2013 at 6:44

    Tu les as gouté au moins ?

  6. Romain D a dit :
    octobre 10, 2013 at 9:39

    Personnellement j’ai eu l’occasion de gouter la Tactical Nuclear Pinguin et la Sink the Bismark. La première était très complexe et subtil, malgré cela on sentait tout de même beaucoup trop l’alcool pour une bière (à mon sens). En ce qui concerne la Sink the Bismark, on sentait à priori une base malté et quelques résidus huileux du houblon mais je n’avais aucune longueur en bouche et aucune effervescence.. Fallait s’acrocher.

    Mon point de vu la dessus c’est que les gérants de ces brasseries aiment s’amuser à faire leur travail en sortant de nouveaux produits originaux et ce en défrayant la chronique. Donc pourquoi pas si c’est pour faire évoluer la culture de la bière chez chacun.

    • C’est complètement dans la culture bière. Une petite gueguerre bon enfant. C’est intéressant de voir qu’on peut tout faire avec de la bière. C’est un bel exemple de la diversité des possibilités offertes aux brasseurs.

  7. Expérimentation et surtout merchandising!!!!!!

  8. Autant je trouve que la Schorschbock 57 passe bien en goût et saveur malgré ses 57 % alc/vol. mais en revanche, les bières Brewdog, que ce soit la Tactical Nuclear Penguin ou la Bismark ne sont vraiment pas terribles ! Enfin bon c’est de bonne guerre

  9. La Tactical n’est vraiment pas mauvaise, et je garde des bon souvenirs de la Sink the Bismarck.
    70% ça devient ridicule quand même.

    Comme dit un commentaire il manque la Watt Dickie de Brewdog à 35%, exclusivement vendue en fiole de 6cL. L’avantage du format c’est que ça fait mieux passer la facture. J’en avais pris 3 à sa sortie, il m’en reste une.

  10. ha les mecs qui qu’a la plus grosse, qui qui pisse le plus loin…..

  11. Les produits de chez “’t Koelschip” ne sont pas des bières, mais des mélanges de bière et de distillat de grain (“whisky”).

    Et tout ceux que je connais qui ont goûté l’armageddon pensent que c’est un fake… J’en connais même qui ont essayé de la flamber. Ça ne marche pas.

  12. Pourtant je suis un fan de bière et le pire je n’en connais aucune de celles qui sont présentés et avec le degrés d’alcool qu’il y a a l’intérieur je serai curieux de goûter mais je pense que deux suffise et encore … Merci de nous les faire partager je vais essayer d’en trouver !!

  13. Hello
    j”ai eu l’occasion de gouter l’armageddon ,tres decu
    c rafraichissant mais ca a clairement le gout de sauce pour les sushis…
    Pour le prix ,vous pouvez passer

  14. Mélanie@lachipie a dit :
    septembre 16, 2014 at 11:31

    On a goûté la snake venom au mondial de la bière ! Pourquoi n’est elle pas dans le classement ?

  15. vever 66 a dit :
    mars 19, 2015 at 3:09

    Moi une avec l’écureuil me tante vraiment hors boulot pompiers et vie de famille par ce que vie de famille vas pas non plus mais a faire dans sa life c’est sur bisous vever

  16. valery a dit :
    mars 26, 2015 at 9:28

    A mon avis une bière dépassant les 50% c est un digestif est on ne sens plus le goût du houblon

  17. serge a dit :
    juin 4, 2015 at 8:10

    Avec 2 demi j ai encore le droit de conduire (lol)

  18. Bonjour,

    Malgré le potentiel fort intéressant de cet article, je me suis écorché les yeux en le lisant. Il semblerait que l’alcool dégrade la qualité de l’orthographe française. Au risque de passer pour un puriste, je tiens à signaler les erreurs suivantes :

    – La Hollande n’est pas un pays, mais une région (et pour être exact, deux régions administratives) des Pays-Bas. Or, la distillerie dont vous parlez ne se situe pas dans l’une de ces deux régions. Il convient donc de parler d’une brasserie néerlandaise, et non hollandaise.
    – “Tout à commercer par un crêpage de chignon” ?! Dans cette phrase, telle que vous l’écrivez, il n’y a pas de verbe conjugué ! “Tout a commencé”, c’est bien mieux et au moins c’est français.
    – “BrewDog surenchéris de 12% pour marquer un coup étincellent”… Là pour le coup il y a deux verbes conjugués, dont un de trop. Pour un coup qui fait des étincelles, préférez “étincelant” !!! De plus, à la troisième personne du singulier, la conjugaison correcte du verbe surenchérir s’écrit “surenchérit”.

    Sans rancune, j’ai malgré tout beaucoup apprécié l’article. Je trouve simplement qu’à ce niveau, la qualité de l’écriture doit servir la qualité de l’article. Or, pour l’instant ce n’est pas le cas.

    En espérant que vous intégrerez ces corrections,
    Bonne continuation,
    Astrio

  19. Article intéressant, mais du coup ce que je me demande c’est si c’est toujours classé comme une bière ou non, et quelle est la technique de production (c’est fermenté, c’est distillé, c’est coupé à l’alcool comme pour le porto ?). Je suis curieux là dessus ^^

    • Bonjour Ludo,
      Je ne sais pas vraiment. Certaines utilisent le processus de distillation à froid qui consiste à congeler le produit, retirer l’eau et ne garder que l’alcool. Mais tu ne peux pas atteindre les taux d’alcool ci-dessus avec cette technique.

      Probablement de la distillation pure.

  20. experience a faire a dit :
    janvier 6, 2016 at 1:43

    Perso j ai envie d en essaiyer une juste pour voir l effet, mais rien que la maximator a 11.6° me mais une claque alors une a 50 sa risque de pique meme si elle est bonne.

  21. Jphilippe a dit :
    mars 18, 2016 at 3:08

    C’est plus du tout une bière à ce niveau d’alcool mais une liqueur de biere qui surfe sur une mode pour attirer les jeunes non ? Niveau goût , ça doit être l’équivalent de couper le whisky avec du coca , la tequila avec du gin..quand j’avais 17 balais , il y a 20 ans déjà , quelques bières a 8 degrés maximum se battaient en duel , aujourd’hui c’est la course aux degrés mais c’est marrant de voir qui a la plus grosse .. 45 balles pour une liqueur au houblon, j’essayerai que si mon fils m’en offre une a Noel …

Répondre