La Théorie du mouton

2 170 views

featured

4
(4)

Un troupeau de moutons ne peut se déplacer qu’à la vitesse du mouton le plus lent. Quand le troupeau est pourchassé, ce sont les plus lents et les plus faibles qui sont attaqués en premier. Cette sélection naturelle est bonne pour le troupeau en général, parce que la vitesse du troupeau augmente à mesure que les plus lents et les plus faibles sont éliminés.

De la même façon, le cerveau humain ne peut fonctionner plus vite que ses cellules les plus lentes. Comme on le sait aujourd’hui, la consommation d’alcool détruit les cellules du cerveau. Naturellement ce sont les cellules les plus lentes et les plus faibles qui sont détruites en premier. On peut donc en déduire qu’une consommation de bière élimine les cellules les plus faibles, rendant ainsi notre cerveau de plus en plus performant. Ce qui explique pourquoi on se sent toujours un peu plus intelligent après 2 ou 3 bières.

CQFD !

Dan

Cet article était-il utile ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Conseils : Tu veux faire ta bière à la maison ? Jette un oeil à notre GUIDE COMPLET pour t'aider à te lancer dans la fabrication de bière à la maison, choisir ton matériel en fonction de ton espace (maison, appartement...) et de tes envies de brasseur. Voir ce guide 100% gratuit

Note moyenne 4 / 5. Votant 4

No votes so far! Be the first to rate this post.


A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

4 commentaires to “La Théorie du mouton”

  1. Le copié/coller sans relire, c’est pas bien: > On donc peut en déduire
    Tu me dois une bière !

  2. Pardon d’insister, mais cette phrase est mal embouchée
    On donc peut en déduire qu’une consommation de bière élimine les cellules les plus faibles
    au lieu de
    On peut donc en déduire qu’une consommation

    Tu me dois 2 bières !

Répondre