Triple, Double, Quadruple, évitez les pièges !

12 970 views

featured

4.4
(10)

Savez-vous ce que signifie le terme « Triple » dans « Triple Karmeliet » ou dans « Triple Westmalle » ?

Beaucoup de personnes pensent que cela vient de la fermentation, la Karmeliet serait fermentée trois fois.

C’est totalement faux ! En fin de compte, le mot Triple n’a strictement aucun rapport avec la technique de production.

D’où vient l’appellation Triple ?

Le mot Triple n’est qu’une simple désignation inventée par les moines trappistes pour différencier les différentes bières de leur gamme.

A l’origine, ce fut lié au degré d’alcool, la Double étant la moins forte, la Triple se situant au milieu et la Quadruple représentant la plus titrée.

Quel est son sens actuel ?

Aujourd’hui, ces désignations sont devenus totalement communes. Si bien qu’elles ont engendré de véritables classes de bière.

Ainsi, on parle de Triple Belge pour une bière blonde fruitée, légèrement sucrée disposant d’un degré d’alcool plutôt élevé. La Triple Belge titre généralement aux alentours de 9°.

Conseils : Tu veux faire ta bière à la maison ? Jette un oeil à notre GUIDE COMPLET pour t'aider à te lancer dans la fabrication de bière à la maison, choisir ton matériel en fonction de ton espace (maison, appartement...) et de tes envies de brasseur. Voir ce guide 100% gratuit

Des bières de fermentation hautes

Attention, n’oublie pas que la Triple n’a strictement aucun lien avec le processus de brassage. Sa petite sœur la Double, qui caractérise une bière brune légèrement épicée titrant aux alentours de 7°, dispose du même nombre de fermentations.

Ce sont toutes les deux des bières de fermentation haute. Elles ont subit une première fermentation en cuve puis une re-fermentation en bouteille.

Il en va de même pour la Quadruple.

Les trois grands types de fermentation

Pour mieux comprendre, petit topos sur les types de fermentation. Il en existe 3 distincts :

Un autre piège à éviter !

Nouvelle alerte ! Il existe encore d’autres pièges dans lesquels ne pas tomber.

Le mot Triple dans le nom d’une bière n’a pas toujours le même sens. Il ne fait  pas toujours référence à la classe de bière présentée précédemment, les Belgian Tripels.

Garde à l’esprit que c’est une désignation à l’origine commerciale, sans véritable sens profond.

Petit exemple, lorsque l’on parle de Triple Karmeliet on fait bien référence au style Triple Belge. Inversement, si tu entends parler de la Duvel Tripel Hops, ceci n’a rien à voir. Cette bière est une IPA belge. Ici, le mot Triple fait référence aux trois houblons différents utilisés dans le processus de fabrication.

Encore un piège à éviter. Désormais, méfie-toi à jamais dès lors que tu vois le mot Triple.

EDIT : Concernant la Triple Karmeliet c’est un peu plus complexe que cela puisque le mot Triple fait en réalité référence aux 3 grains utilisés dans sa fabrication (orge, blé, avoine). Du coup, bien que ce soit une Triple Belge, le mot Triple ne fait pas référence à son style en réalité. En revanche, pour la Triple Westmalle, le mot Triple fait bien référence au style de la bière.

Cet article était-il utile ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.4 / 5. Votant 10

No votes so far! Be the first to rate this post.


A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→