Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Jouer de la musique totalement ivre est-il positif ?

21 views

featured

Je trouve l’expérience assez géniale.

Sex, Drug and Rock & Roll ?

L’alcool et les concerts de musique ont toujours fait bon ménage, principalement sur les scènes Rock & Roll.

Un groupe de musique anglais, The Moones a voulu testé la véracité de la devise :

Sexe, drug and rock & roll

Pour l’expérience, ils ont enregistré le même morceau « Better Energy » 5 fois d’affilé.

Dans chacune de ces versions, ils ont augmenté leur consommation de bières passant de  20 à 40 puis 60 et enfin 80 bières !

« Drunk In Session »

The Moones a décidé d’appeler le concept « Drunk In Session ». Nul doute qu’il devrait y avoir des effets collatéraux.

Je vois mal le monde artistique s’arrêter là.

Un vidéo interactive !

La vidéo est un peu longue mais n’ait pas peur de la regarder, c’est une vidéo interactive.

Tu peux choisir l’angle avec lequel tu veux regarder l’enregistrement et tu peux naviguer entre les sessions pour voir la dégénération de la situation.

A toi de juger, quelle est la meilleure version ?

Source

Jouer de la musique totalement ivre est-il positif ?
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

1 commentaire to “Jouer de la musique totalement ivre est-il positif ?”

  1. Au lieu que ça soit sympa a écouter je trouve ça drôle de voir des gens totalement bourrés qui joue de la musique ou qui chante et même les deux en même temps c’est encore mieux et de plus il ne faut pas oublier de dire qu’on a plus de complexe quand on est bourré donc si c’est nul c’est pas grave a partir du moment que ça nous plait, j’en parle par expérience de cause… 🙂

Répondre