Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

65 types de bières de fermentation haute en détails

2 088 views

featured

Après le dossier d’hier sur la fermentation basse, attaquons-nous à la fermentation haute aujourd’hui!

 

Ale
Ce terme désigne principalement les bières de fermentation haute.

Barley Wine
« Vin d’orge » en anglais, est un type de bière à fermentation haute caractérisée par un haut degré en alcool permettant une longue conservation en cave. Elle a une mousse crémeuse, une couleur cuivrée et un goût de caramel.

Belgian dark ale ou Oud bruin
Produite vers Oudenaarde. Peu alcoolisée, souvent sombre et très fruitée, voire aigre-douce.

Belgian red ale
De couleur rousse ambrée, originaire des Flandres.

Belgian strong ale
Ale très légère et très épicée (girofle, etc), et mousse abondante. Forte teneur en alcool.

Bière de Garde
Originaire du nord de la France. Typiquement refermentée en bouteilles de champagne, ou en cuves, à très basse température. De couleur ambrée, blonde, dorée ou brune, elle a un goût marqué et une forte teneur en alcool. Un bouchon métallique muselé est nécessaire pour contenir les effets de la refermentation en bouteille.

Bitter Ale
Amer, ambrées, cuivrées, de 3,5 à 5°. Très houblonnées, et longuement vieillies en fût. Généralement non pasteurisées et peu alcoolisées. Amertume faible malgré le nom.
Les versions « best » et « special » sont plus alcoolisées.

Extra Special = ESB
La plus alcoolisée des bitters avec un important goût de houblon et de malt.

6 X
Bière très typée (caramel, fruits secs…) dite de « conservation ».

Bride-ale
Ale des fêtes de mariage.

Brown ale
Brune assez douce (4 à 5°), voire très douce, liée à une eau peu minéralisée, étant souvent maltée et ayant un goût puissant.

Cask ale ≠ Keg ale
Fût (cask) aéré pour débit à la pompe ≠ fût (keg) contenant de l’azote, ou de l’anhydride carbonique.

Cream ale
Ale blonde, claire ou pale ale azotée. Souvent très douce.

Church-ale
Ale pour les fêtes de paroisses.

Cuckoo-ale
Ale de la belle saison, à l’époque du chant du coucou.

Easter-ale
Ale de Pâques.

Heavy ale
Ale moyennement forte, principalement originaire d’Ecosse.

Irish ale
Ale irlandaise.

Irish red ale
Ale irlandaise très alcoolisée, majoritairement rousse ou brune.

Lamb-ale
Ale de la fête du mouton qui est l’époque de la tonte.

Light ale
Légère, bitter basique, peu alcoolisées et assez pétillantes.

Midsummer-ale
Ale de la fête des moissons.

Mild ale
Douce, légèrement sucrée, peu houblonnée et de faible degré d’alcool.

Old ale
Bière brune forte.

Pale ale
Née au XVIII° siècle, ale claire, pâle, ou légèrement bronzée et ambrée, moyennement forte (4,5 à 5°), assez bien houblonnée.

Bass Pale Ale
Dorée au goût très riche.

IPA = Indian Pale Ale
Blonde forte ou très forte, peu sucrée et très houblonnée.

Porter
Brune, très aromatique, au ton de chocolat, peu alcoolisée mais très houblonnée, et surtout londonienne depuis le XVIII° siècle. Souvent issue de mélange de plusieurs bières différentes.

Real ale
Vraie ale, ni filtrée, ni pasteurisée, et servie à l’ancienne.

Scotch ale ou Scottish ale
Bière écossaise fortement maltée (ajout d’orge torréfié).

Stout porter
Porter forte, souvent sèche, couleur intense, brune ou noire, mais de teneur en alcool faible (4/5°C).

Dry ou Extra Stout
Sèche et amère.

Imperial stout
Forte bière d’hiver pour l’est européen (Russie), très alcoolisée.

Irish stout
Stout irlandaise très amère et maltée.

Milk stout = Sweet stout = Cream stout
Crémeuse, faible en alcool, adoucie (ajout de lactose) et peu amère. Plutôt foncée, au malt grillé.

Oatmeal stout
Rare de nos jours. Bière avec ajout d’avoine. Douce et crémeuse, considérée comme bière de dessert.

Oyster stout
Avec ajout d’huître, ou plutôt pour boire avec des huîtres.

Russian stout = Imperial stout
Russe ou impériale, très forte et très amère, faite à Londres pour l’Europe de l’Est.

Sweet stout
Stout doux anglais de Mackeson, avec ajout de lactose.

Strong ale
Ale très alcoolisées.

Altbier ou Alt
Ambrées légères. Alt = ancien ou traditionnel système de fermentation haute. Bière populaire, maltée (malt foncé) et bien houblonnée et parfois amère. Bière connue pour ses qualités digestives, et se buvant fraiche.

Amber ou Ambrée
Bière belge ancienne, proche parfois des Altbier avec un aspect ambré. Aux Pays-Bas.

Wheat beer ou Weizenbier (= blé) Et/ou Bière blanche = Weissbier = Weissebier = Witbier
Bières blanches et pâles, fromentées ou fromentacées (non maltées), souvent fruitées et acidulées, et assez gazeuse. La refermentation entraîne souvent une couleur trouble, et une mousse bien blanche. Parfois épicées (coriandre, zestes d’orange de type Curaçao). Pratiquement toujours non filtrées (et donc bien troubles).

Berliner Weisse ou Weissebier ou Weizen
D’origine berlinoise. Bière peu alcoolisée et très acide, pétillante, parfois appelée « champagne de Berlin».

Hefeweissen ou Hefeweizen
Bière avec beaucoup de levure en suspension, donc très blanche ou opaque.

Tarwebier
Une bière flamande au froment bien marqué.

Weisse ou Weiß = White = Wit
Blanche ou Fromentacée : plutôt germanique. Normalement sans apport ni épice, en lien avec l’édit de pureté de la bière.

Weissbier ou Weißbier
Non filtrée, laiteuse, forte mousse = blanche.

Weizenbier
Bières très fromentées, peu houblonnées, peu alcoolisées et très rafraichissantes.

Weizenbier Kristall
Bière filtrée et claire avec des tonalités épicées, même sans apport.

Weizen hefe ou Hefeweizen
Bière fromentée avec un ajout en levure. Souvent non filtrées. Très acides.

Weizenbock
Bières fortes et opaques.

Bière rouge de Roeselare
Bière faite par un mélange à partir d’une bière de fermentation haute. Long vieillissement en fût.

Bières spéciales, ou fortes
En général assez fortes ou fortes (> 5,5°C et jusqu’à 12°) et très maltées, souvent fortement épicées et parfois un peu houblonnées. Utiliser une coupe ou calice.

Bière d’abbaye
Ale d’origine religieuse.

Les bières trappistes
Filtrées, non pasteurisées, sans ajout de gaz carbonique, souvent sombres (ajouts de malt caramel parfois), très houblonnées.

Dubbel = Duppel = Double
D’abbaye ou Trappistes sombres et assez alcoolisées, fortes de goût. Mousse souvent compacte.

Kölsch
Blondes pâles et légères de Cologne et environs exclusivement, très houblonnée (vers 4°-5°C), assez « gazeuses ».

Kriek ou Bières aux cerises
Ajout de cerises souvent dans des bières déjà vieillies en fût. Attention : différent des Kriek-Lambic.

Quadruple ou ABT
Bière à forte concentration d’alcool.

Real ale
Nom générique pour définir des bières traditionnelles non filtrées, non pasteurisées, non carbonatées…

Saison, Sezuen, Sezoen ou Seizoen
Bière belge d’été assez forte, de couleur orange et bronze à l’origine, parfois trouble. Plutôt blonde et douce aujourd’hui (autour de 5°). Assez acidulée et désaltérante.

Skibsol
Bière danoise dite des marins.

Strong = Bière forte
Terme parfois utilisé pour désigner des bières fortes, souvent spéciales ou d’Abbaye. Les couleurs varient de clair à très sombre.

Tripel = Triple
Une « ale » trappiste ou d’abbaye, dorée, très aromatisée et très forte en alcool, à triple densité (et non triple fermentation).

65 types de bières de fermentation haute en détails
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Pierrick

Tandis que ces origines sont polonaises, Pierrick a été bercé dans le noyau français de la bière, le Nord. Voir la description complète de Pierrick→

4 commentaires to “65 types de bières de fermentation haute en détails”

  1. Je ne pense pas qu’on puisse mettre les trappistes dans une catégorie a part entière. C’est pas un style, c plus comme une AOC.

    • Pierrick a dit :
      juillet 10, 2013 at 12:55

      C’est sûr…
      Je pense faire un dossier dessus, peut-être qu’un rebond pourrait être utile dans ce cas…

    • Je plussoie pour les Trappistes.

      Pour les Kriek, je ne savais pas qu’il y avait une catégorie avec des Kriek de fermentation haute.

      Une information additionnelle sur les Weizen. Le mot “Weizen” veut dire “blé”. Ce sont des bières de blés donc des bières blanches. Les Dunkel WeizenBier que l’on retrouve souvent en Allemagne ont même la particularité d’être considérée comme des bières blanches alors que ce sont des bières blanches. Il faut dire que leur couleur est trompeuse.

  2. vivien a dit :
    août 4, 2013 at 10:20

    Sympa comme article, assez complet mais facilement compréhensible. Pourrais tu m’indiquer la source des tes infos?

Répondre