Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Episode #2 Charles Quint et la bière

1 720 views

featured

J’aime faire écho aux vieux articles c’est pourquoi je vais vous parlez aujourd’hui de la bière Charles Quint ou plutôt de son histoire voir même de ses légendes.

Pour toi qui pendant la primaire, rigolais, jouais avec tes amis au lieu d’écouter ta professeur d’histoire, toi qui au collège roupillait durant les cours sur l’empire carolingien, je vais maintenant t’administrer une petite piqure de rappel, ne t’inquiète point cela ne sera pas douloureux.

Cours d’histoire

Charles Quint est né Charles de Habsbourg le 24 février 1500

Au cours de sa vie il aura de nombreux titres :

  • Duc de Bourgogne sous le nom de Charles II
  • Roi des Espagnes, sous le nom de Charles Ier (Carlos I)
  • Roi de Naples et de Sicile

Mais il est resté à la postérité sous son nom d’empereur du Saint-Empire romain germanique. Charles Quint (Karl V.) (Quint signifiant cinquième en moyen français)

Son empire s’étendait de la frontière ouest de l’Allemagne jusqu’aux Amériques. Quant le soleil se levait d’un coté de son empire, de l’autre il se couchait. On disait que dans son royaume le soleil ne se levait ou ne se couchait jamais.

Il est le dernier empereur germanique à nourrir le rêve carolingien c’est à dire un Empire prenant la tête de la Chrétienté. Cette ambition d’unité chrétienne face à la poussée du monde musulman est brisée par l’opposition farouche et ininterrompue des rois de France François Ier et Henri II, ainsi que par la rupture religieuse provoquée par Martin Luther et les Réformes protestantes à partir de 1517.

Au terme d’une vie de combats et de voyages, miné et désabusé par ses échecs face à la France, aux luthériens et à sa propre famille, il finit par abdiquer et se dépouille en quelques années de ses possessions et décéde en 1558 au monastère de Yuste  en Espagne.

Outre ses nombreuses occupations, son gout prononcer pour l’art, Charles Quint était réputé pour une de ses passions, la bière. Depuis des légendes tournent autour de ce breuvage.

Le vieil empereur et ses bières

Lorsque Charles Quint abdiqua en 1555, c’est un homme fatigué qui se retira, de guerre lasse, au Monastère de Yuste. L’empereur était particulièrement attristé de constater que sa vision déclinait dangereusement à l’automne de sa vie. Grand amateur de beauté naturelle, il ne pouvait plus admirer les lumières de l’aurore dorée, ni les chaudes couleurs du crépuscule.
Lorsque cette nouvelle arriva aux oreilles des maîtres brasseurs de l’ancien empereur, ils décidèrent de lui faire profiter à leur façon de ces splendides spectacles de la nature. En guise de cadeau, ils créèrent deux bières. Une bière claire et dorée, à l’image de la pureté du matin, et une bière rouge cuivrée, rappelant les feux du soleil couchant. Lorsqu’ils présentèrent ces bières à l’empereur, celui-ci décida de les goûter séance tenante. L’empereur dégusta lentement les deux bières et fit ensuite signe aux maîtres brasseurs de se rapprocher.

 On dit de mon royaume que le soleil ne s’y lève ou ne s’y couche jamais, et je n’aurai
pour ma part peut-être plus jamais l’occasion d’apprécier ces moments intenses, mais
grâce à vous, j’en garderai la douce saveur en bouche pour l’éternité. Je vous en serai
éternellement reconnaissant…

 

Le pot de Charles Quint

Charles Quint était connu pour être un grand amateur de bière. La tradition veut qu’il emportait un fût lors de chacun de ses voyages. Dans les auberges où il passait la nuit, il avalait souvent les cervoises à l’enfilade. Il séjourna notamment à Olen, où il partait chasser chaque année. Les paysans d’Olen, qui buvaient leur bière dans des pots sans anse, voulaient montrer à l’empereur qu’eux aussi connaissaient les belles manières et ils réalisèrent spécialement à son intention un pot doté d’une anse. Lorsque l’empereur arrêta son cheval devant l’auberge, l’aubergiste en sortit, un pot dégoulinant de cervoise à la main. Tenant fermement le pot par l’anse, elle le tendit à l’empereur. L’empereur n’eut alors d’autre choix que de saisir le pot par le corps et dit : « Gente demoiselle, d’ici l’an prochain, tu me prévoiras un pot à deux anses, il nous sera plus commode ».

L’année suivante, la jeune aubergiste tendit à Charles Quint un pot à deux anses… mais en le tenant à deux mains ! « Gente demoiselle, nous n’y sommes point encore. L’an prochain, il faudra que tu t’en procures un à trois anses. Il nous sera plus commode », enjoignit à nouveau l’empereur. La troisième année, lorsque Charles Quint s’arrêta devant l’auberge, la femme l’accueillit cette fois avec un pot à trois anses. Elle le lui tendit à nouveau en le tenant à deux mains, mais de telle sorte que la troisième anse fût tournée vers sa poitrine. « Gente demoiselle », s’exclama-t-il, « nous aurions eu autant de peine que l’an dernier si je n’avais point su qu’une troisième anse se cachait là derrière ». Et glissant sa main sous le pot, l’empereur
se saisit du pot par l’anse restante. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, sur la place d’Olen, vous trouverez un pot à trois anses.

À Walcourt, l’histoire va encore plus loin : Charles Quint ordonna qu’on lui procure un pot à quatre anses, afin qu’il puisse être sûr de toujours en avoir au moins une à portée de main.

 

Episode #2 Charles Quint et la bière
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de axel

Cette curiosité de la nature a développé un amour pour la bière presque insatiable. Voir la description complète de Axel→

2 commentaires to “Episode #2 Charles Quint et la bière”

  1. About-Fitness-Workouts.Tumblr.Com a dit :
    janvier 29, 2014 at 7:44

    Hello There. I found your blog using msn.
    This is a very well written article. I’ll be sure to bookmark it
    and return to read more of your useful information.
    Thanks for the post. I’ll definitely return.

  2. hello there and thank you for your info Ie2€™ve definitely picekd up something new from correct here. I did nevertheless expertise several technical issues using this web website, as I experienced to reload the web website a great deal of times previous to I could get it to load properly. I had been wondering if your internet hosting is OK? Not that Ie2€™m complaining, but slow loading instances times will often affect your placement in google and can damage your high quality score if ads and marketing with Adwords. Effectively I am adding this RSS to my e-mail and can appear out for a whole lot far more of your respective intriguing content. Make confident you update this once again soon..

Répondre