Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

La Darbyste, une recette de bière maison !

511 views

featured

Non loin de Valenciennes en France et de Mons en Belgique au coeur de la province du Hainault se trouve la ville des Frameries. Christine Liénard, une framerisoise pure souche livre la recette de sa grand mère pour faire de la bière. Une recette de bière blanche à base de figue et cassonade. Une recette de bière purement traditionnelle et artisanale partagée par Christine avec un vent d’émotion.

Cette recette est simple à réaliser donc n’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure.

Voir la recette

La Darbyste, une recette de bière maison !
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

3 commentaires to “La Darbyste, une recette de bière maison !”

  1. Le suisse a dit :
    juin 10, 2013 at 2:49

    Hum parler de bière est un peu osé, on à plus à faire à une macération qui éventuellement peut être suivi d’une fermentation spontanée.
    On a aucun des éléments de la fabrication d’une bière. Pas de saccharification (de toute façon au vu des ingrédients on a pas suffisamment d’enzymes pour mener le processus) ni d’ébullition pour réaliser un houblonnage.

    Je doute très franchement que le résultat obtenu soit buvable. À mon avis rien que l’odeur à la fin du processus n’engage pas à tremper ses lèvres dans la boisson obtenue.

    • Si je ne dis pas de bêtises, les cervoises ancêtre de la bière étaient fabriquée sans houblon.

      Du reste, je suis plutôt d’accord avec toi, surtout que je n’aime pas la figue lol. Pourtant, en fin d’article, il parait que c’est “Un délice”.

      • Le suisse a dit :
        juin 10, 2013 at 5:20

        En effet, pas de houblon dans la cervoise mais d’autres plantes étaient utilisées pour aromatiser le breuvage et le processus de brassage à lui peu changé. À noter qu’actuellement il n’est pas rare que les brasseurs produisant de la cervoise, dans le cadre de reproduction historique par exemple, utilise du houblon suranné pour profiter de son pouvoir antiseptique. Le houblon est alors utilisé dans la même optique que pour les lambics. C’est un peu de la triche mais ca a l’avantage de faciliter les manipulations du produit et l’obtention d’une cervoise buvable.

Répondre