Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

“Brassage Royal”, La bière serait-elle une nouvelle lubie ?

1 153 views

featured

Ce billet va vous présenter le marché noir qui se développe autour de la bière. La bière deviendrait-elle un objet de convoitise ? La rareté pourrait-elle engendrer un marché noir ?

La célèbre et rare Westvleteren XII !

La Westvleteren est une bière unique, brassée en Belgique par les moines trappistes de l’Abbaye de Saint-Sixte qui cherchaient des fonds pour entretenir le monastère. La Westvleteren est élue depuis des années “meilleure bière du monde” par des sites comme RateBeer et BeerAdvocate. Les moines trappistes de l’Abbaye ont fait le choix de laisser la production à 4 800 Hectolitres par an pour faire de celle-ci une bière rare et prestigieuse malgré le succès qu’elle rencontre.

La bière est vendue uniquement à l’Abbaye sur réservation téléphonique avec une restriction importante sur les quantités. Un numéro difficilement joignable, la nécessité de donner l’immatriculation de la voiture venant retirer la commande … un véritable parcours du combattant qui ne décourage pas amateurs et connaisseurs de bière.

Que dire de son prix !

Après avoir passé le parcours du combattant sans encombre vous pourrez vous fournir de ce précieux breuvage à l’Abbaye pour une somme de 39€ la caisse de 24 bouteilles. La consigne vous rapportera quasiment 10 €.

Pourquoi parler de “Lubie”  ? Le tarif est très abordable voire même donné pour une bière de ce standing !

La rareté développe un marché noir !

Il n’est pas inhabituel de la voir sur la carte des grands restaurants reconnus au guide Michelin. Cette bière de prestige y est vendue à plus de 70 € la bouteille.

La Westvleteren 12 a été à nouveau élue “meilleure bière du monde”  par le site RateBeer le 28 Janvier 2012 parmi 30 000 autres bières issues du monde entier. Cela a entraîné une véritable frénésie autour de la Westvleteren. Chacun voulait la déguster !

D’un côté, des gens prêts à contourner les lois pour gagner de l’argent. De l’autre, un produit rare et reconnu. Il ne fallait rien de plus pour qu’un marché noir se développe.

Voici le témoignage d’un américain ayant surpris un jeune fraudeur en pleine magouille :

À New York, un petit homme sans sourire dans un coupe-vent noir commande plusieurs pintes de bière, puis s’éclipse. « Il va directement à la maison pour les revendre sur eBay», murmure un patron debout à proximité. La bière périssable en question a été brassée par la brasserie Hill Farmstead dans le Vermont (classée sixième meilleure brasserie du monde par RateBeer).

La légalité est quand même impressionnante !

La Westvleteren s’est vendue pour la première et peut-être dernière fois aux Etats-Unis:

15.000 coffrets à 85 dollars pièce se sont ainsi écoulés en à peine 24 heures.

En France, il est possible d’acheter ce coffret pour 60 € en moyenne.

Une bière à 1322$  sur eBay!

Dernièrement la Westvleteren XII était au coeur de cette vague de marché noir, aux États-Unis le 12 décembre, via Ebay des packs ont rapidement trouvés acheteurs. Certain pack de six ont été acheté pour 625 $.

Autre exemple extraordinaire, un vendeur du Vermont a revendu un magnum de bière aigre mélangée par le maître Armand Debelder de Belgian Lambic pour le mariage de Debelder (Prix de départ, 90 $; prix final, 1322 $).

Quelles perspectives à venir ?

eBay commence à prendre en compte les nombreuses plaintes des brasseurs mais le site n’a pas encore réussi à enrayer complètement cette pratique. (Un porte-parole d’eBay a publié une réponse passe-partout sans engagement : “Nous n’avons pas changé notre politique …. eBay ne permet pas de vendre des produits destinés à la consommation d’alcool, mais permet la vente de certains contenants à collectionner.”)

On a longtemps considéré la bière comme une boisson pas chère pour accompagner ses soirées pizzas … Alors, pourquoi le montant des bouteilles individuelles commandées peut atteindre quatre chiffres ?

Les mentalités évoluent en France, la bière au même titre que le vin commence à s’inviter aussi bien dans les recettes de cuisine que sur les tables de restaurant.

Vous pourrez maintenant rencontrer des bièrologues qui peuvent vous aider à trouver l’accord parfait entre une bière et un met.

Adrien Gallois proposait le 20 Décembre sur notre site Bonsoir Ma Bière l’alliance entre une bière Trappiste Rochefort et de la Fourme d’Ambert

Et vous que conseillez-vous comme accord parfait ?

 

“Brassage Royal”, La bière serait-elle une nouvelle lubie ?
5 (100%) 1 vote


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Mathieu

Mathieu est un jeune vosgien accessoirement pêcheur et amateur de bière. Voir la présentation complète→

4 commentaires to ““Brassage Royal”, La bière serait-elle une nouvelle lubie ?”

  1. Adrienpodo a dit :
    janvier 23, 2013 at 9:49

    Hé ho ! Ca va tranquille ? On utilise ma photo sans me payer de droits d’auteur ? Y a un copy right ! 😀

  2. Cambrinus a dit :
    janvier 23, 2013 at 10:19

    Nogne 100# et roquefort.
    Cantillon Lou Pepe et forêt noir (pâtisserie)
    Mikkeller Beer Geek Breakfast et brioche / galette bretonne
    Dieu du ciel la route des épices et steack bien grillé
    …. et tant d’autre !

    • Que d’accord mets et bières délicieux.
      L’accord Mikkeller et brioche m’attire tout particulièrement.

      Pourtant je suis plutôt salé habituellement.

Répondre