Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Demander de l'aide à nos experts bière !

Entre l’Hydromel et la Bière, il n’y a que la Melmor !

1 279 views

featured

Voici une bière curieuse dont je me devais de parler sur le blog. Surtout que ce sont des lecteurs du blog (Djomba Gorath et Bollocks) qui me l’ont conseillée lorsque j’avais préparé mon départ en Bretagne et écrit mon article sur la Leffe Nectar.

Maintenant que je l’ai goûtée, je peux livrer mes impressions d’amateur de bière au miel. Autant te prévenir immédiatement, c’est meilleur que la Leffe Nectar :).

Qu’est-ce que l’Hydromel ? Qu’est-ce que le Chouchen ?

A l’origine la marque Mélmor est une marque de la distillerie Warenghem dédiée au Chouchen, le bien-connu hydromel breton. Pour ceux qui ne connaissent ni le Chouchen ou ni l’Hydromel ce sont des boissons qui s’obtiennent grâce à la fermentation d’eau et de miel.

L’Hydromel serait même une des premières boissons alcoolisée que l’homme ait bu.  Aussi surprenant que cela puisse paraître, les premières traces d’Hydromel ont été découverte en Chine.

Quelle différence entre Chouchen et Hydromel ?

La différence entre le Chouchen et l’Hydromel viendrait du processus de fabrication. La fermentation du Chouchen est provoquée par l’introduction de pommes fraîches tandis que la fabrication de l’hydromel est extrêmement contrôlée.

La fermentation de l’hydromel ne peut être réalisée qu’à base d’eau potable, de miel et de certaines levures bien définies  (levure de bière, de cidre…). Une autre différence entre les deux boissons viendrait des méthodes de production. Le Chouchen est travaillé à chaud tandis que l’Hydromel l’est à froid.

Mélmor, l’unique bière à l’hydromel

Melmor

Afin de diversifier sa gamme, le distillerie Warenghem s’est lancée dans la production d’une bière pour le moins étrange, une bière au Chouchen. C’est alors qu’est née la Melmor. C’est à ma connaissance, la seule bière à base d’Hydromel (ou de Chouchen). J’ai même eu le privilège d’ajouter la Melmor sur Untappd tant elle est méconnue.

Caractéristique de la Melmor

  • Alcool : 7°
  • Brasserie : Distillerie Warenghem
  • Couleur : Blonde
  • Pays : France
  • Amertume : 1/5
  • Soif : 2/5

Mon point de vue sur la Melmor

La première chose que j’ai noté en enfilant une gorgée de Melmor est sa proximité avec la Desperados. Le goût est différent mais la bière s’en approche dans le style et dans la  facilité avec laquelle on la déguste. « Elle passe toute seule » comme on dit. Je suis certain que si tu aimes la fameuse bière mexicaine, tu apprécieras la Melmor. A condition que tu aimes le miel !

En revanche, la Melmor est beaucoup plus forte puisqu’elle culmine à 7°. En tant qu’amateur de bière au miel, j’ai bien apprécié et retrouvé le goût de Chouchen. Il est prononcé mais ne prend pas le dessus sur la bière.

Si la Melmor coupe la soif lors des premières gorgées, son côté sucré et son manque d’amertume la rend écoeurante à la longue. Ce n’est pas le genre de bière qu’on peut s’enfiler… Pour résumé, je préfère largement la Melmor à la Leffe Nectar mais on est encore loin du bon goût mielleux d’une Binchoise ou d’une Barbar.

La note de Thomas

  • Nez : 3/5
  • Oeil : 3/5
  • Goût 4/10

Note moyenne : 2,5/5

Article sur la Melmor

  • Bières Bretonnes donne son point de vue sur la Melmor
Entre l’Hydromel et la Bière, il n’y a que la Melmor !
Notez cet article


Nouveau: une question sur la bière, le brassage ? Pose ta question aux beermen !
Tu as aimé cet article ? Suis-nous par e-mail

A propos de Thomas

Dès sa plus tendre enfance, Thomas a été un enfant choyé par ses proches et amis. Il est important de savoir que "Bartom", son pseudo, vient de sa fréquentation assidue des bars. Voir la description complète de Thomas→

10 commentaires to “Entre l’Hydromel et la Bière, il n’y a que la Melmor !”

  1. MIISTERH22 a dit :
    mai 14, 2013 at 12:42

    J’ai goûtée cette “bière” en achetant un pack de 3x33cl. Je l’ai appréciée pour ce qu’elle est, une bière gadget sucrée, une sorte de Desperados à la sauce bretonne, surjouant sur le côté terroir. A ne pas considérer comme vraie bière, mais plutôt comme une boisson sucrée à base de bière.
    Personnellement, j’ai relativement bien aimé le trip, sans non plus monté aux rideaux.

Répondre